Méditation #20 – La force des Élus

Seuls les Élus peuvent changer ce monde. Ils sont les seuls à pouvoir révolutionner, percer et être à part de la société. Ce sont ceux qui contrôlent la masse au lieu de l’être. Ce sont des Élus.
Et pourtant ils ne sont pas des êtres à part. Ils sont simplement des êtres humains qui se sont conservés dans leur état de grâce. Enfin presque.
Lire la suite »

Publicités

Méditation #19 – La force de l’individu

La société se base sur chaque individu. Cela ne se remarque pas vraiment car beaucoup peuvent être abandonnés par elle ou même s’en écarté et pourtant la société se débrouille très bien sans eux.
Et pourtant il ne faut pas sous-estimer la force qu’un seul individu peut avoir. S’il le veut, son impact sur la société peut être monumental. Ou désastreux selon les points de vue. Après tout, l’être humain n’est limité que par de simples règle d’éthique établie universellement depuis des temps immémoriaux.

Lire la suite »

Proveption #8 – Le naturel sauvage

Certaines personnes se complaisent dans le paraître. Pour elles, il est mieux de faire croire être quelqu’un que nous ne sommes pas. Passer pour une autre personne et ainsi se jouer des autres est en effet monnaie courante. Mais le but derrière cela peut différer selon mes personnes. Les uns visent une certaine reconnaissance sociale quand d’autres désirent simplement la tranquillité. Et oui, le paraître n’est pas simplement une mise en avant de soi pour être vu des autres mais peut aussi témoigner un désir de calme et de tranquillité. Le paraître peut autant nous mettre en avant que nous isoler.
Mais est-ce donc une bonne chose ? Ne faudrait-il pas être naturel et s’éviter des ennuis ? La Rochefoucauld semble répondre à cette question, en témoigne cette citation :

Nous gagnerions plus de nous laisser voir tels que nous sommes, que d’essayer de paraître ce que nous ne sommes pas.

Lire la suite »

Méditation #4 – Noire, haine du coeur et de l’âme

Comme tout être humain, j’ai un coeur. Et comme tout coeur, celui-ci connait des sentiments. Amour et haine. Si l’amour est un sentiment bienfaisant (j’y intègre l’amitié)  donnant joie et bonheur à toute personne la connaissant, c’en serait pas moins un sentiment artificiel. Liaisons sociales ? Je les dirais fausses, une relation amicale ne résultant au final que de simples échanges convenus agréablement par les codes sociaux. Une personne vous parait sympa et vous pensez en être l’ami ? C’est simplement parce qu’elle respecte les codes sociaux auto-établis par notre société. Une fois que l’on pense à cet aspect des choses, toute relation devient alors artificielle. Pouvons-nous considérer comme ami une liaison simplement née au travers de codes sociaux établis ? Lire la suite »