Preview – Hiver 2017

L’hiver est de retour, avec son froid et sans sa neige. Parce que, hé, on a beau dire mais dans le Nord ça fait bien longtemps que je n’ai pas vu de paysages blancs à mon réveil ! C’est bien dommage, surtout que le froid est bien là lui (enfin plus vraiment maintenant mais bon).
Cela n’arrête cependant pas le rythme, immuable et déchainé, des animes saisonniers. S’enchainant saisons après saisons, tel un cycle éternel, rien ne semble pouvoir les arrêter. Malheur à ceux qui ne sauraient suivre la tendance, leur sentence sera irrévocable, les condamnant à un retard irrattrapable.
Bref, je suis un peu largué par le rythme saisonnier maintenant mais ça va pas m’empêcher de vous livrer comme toujours une preview des animes de saisons. Avec ce que j’ai vu, ce que je n’ai pas regardé et un petit vrac des films/oav qui sortiront cette saison (mais qu’on n’aura pas avant six mois).Lire la suite »

Gaekothèque – Automne 2016

Aparté explicative (passez la si osef de ma vie et voulez juste du manga). Il y a trois ans je lançais les Point Otaku dans le but de partager des séries que j’aime bien. Avec le temps, le format a peu à peu évolué jusqu’à devenir ce qu’il est aujourd’hui, des articles toujours plus approfondis mettant en avant des oeuvres selon certaines thématiques. Si j’aime beaucoup le format actuel (même s’il prend BEAUCOUP plus de temps à être écrit), le coté partage de séries que j’aime bien me manquait. Du coup j’ai décidé de faire simple en faisant comme j’ai pu le voir autour de moi (genre ici, ou même là-bas). Et voici donc cette première édition de la « Gaekothèque » (on verra si je trouve mieux, je suis ouvert aux suggestions). Je vous y partagerai les mangas et animes que j’ai récemment lues/vues, sans trop m’étaler sur chaque série. Voilà. Ah et j’ai pas fixé de rythme particulier, tout dépendra de si j’ai des choses à partager ou non. Bonne lecture !

En début d’année j’ai enfin décidé de m’abonner à la médiathèque près de chez moi. Surtout qu’étant étudiant, c’est gratuit pour moi donc méga top. Mais bref, cet abonnement m’a permis de lire pas mal de mangas que je n’avais pas les moyens de m’offrir jusqu’à présent. Surtout que cet été je suis passé à la vitesse supérieure niveau emprunts (je suis toujours au maximum et sur Twitter vous pouvez voir les « folies » que je me permets). Mais c’est pour cela que cette première sélection comprend majoritairement des mangas.

Et comment je les ai choisi ? En prenant au pif des titres qui me disaient vaguement quelque chose, pour en avoir entendu parler autour de moi. Tout simplement !Lire la suite »

Tamako Love Story – Amour de mochi

Techniquement parlant, Kyoto AnimationKyoAni pour les intimes – n’a réalisé que deux séries qui lui sont 100% originales. Ces séries, ce sont Munto TV et Tamako Market. La première est la version tv d’oav réalisés par le même studio entre 2003 et 2005. Et ce juste avant K-on ! qui a eu le succès qu’on lui connait. La seconde, diffusée en hiver 2013, est une comédie mignonne et qui se retrouve casée entre le moyen Chuunibyou demo Koi ga Shitai! et le seul KyoAni post-2007 que je n’ai toujours pas vu, Free!.
Bref, Tamako Market sort dans une période où KyoAni est en mode « moe moe kyun kyun » depuis le succès fulgurant de K-on !. La série ne déroge d’ailleurs pas à cette réputation : Tamako est très similaire à Yui Hirasawa (tête en l’air, naïve et voix aïgue) et le ton de la série se veut lui aussi très bon enfant. Du coup, on pourrait facilement passer à coté de Tamako Market tant la série semble passable.
Ce serait le cas à deux choses près : la série est particulièrement bonne sur certains aspects et son film. Surtout le film même. (et on commence par un webm de Kanna. Parce qu’elle est top.)

Lire la suite »

Preview – Été 2016

Après l’excellente saison de printemps qui s’est achevée il y a quelques semaines, c’est désormais la saison d’été qui a logiquement débuté. Et dur de prendre la suite de cette folie printanière. Pour cause, cette saison semble bien moins emballante que la précédente. Certains vont même jusqu’à dire qu’elle est mauvaise. Rien que ça.
Mais ce qui accuse aussi le coup, c’est moi. Tout simplement mwa. Et c’est pour cette raison que l’article preview que vous vous apprêtez à lire semble si différent de d’habitude. Mon énergie semble s’être évaporée sous la chaleur estivale, tandis que ma motivation s’est arrêtée avec les séries du printemps. Mais ce n’est pas bien grave, ce sera juste l’occasion de changer un peu les articles preview qui, après un an (déjà !), n’ont que très peu changer. Désormais, je ne traiterai que de quelques séries, en moyenne une (bonne) dizaine. Je parlerai également d’autres séries diffusées cette saison, sans chercher à être exhaustif.Lire la suite »

Mi-saison – Printemps 2016

Comme à chaque mi-saison, il est temps de faire le point sur les séries en cours. Et potentiellement rectifier ou préciser mes premières impressions. Et mine de rien, c’est une saison assez chargée que nous avons là. Et ce n’est pas moins de 20 séries que je continuerai à suivre jusqu’à la fin de la saison. Mais cela veut également dire que 17 autres ont été laissées de coté depuis l’article. Pour la grande majorité d’entre elles, c’est tout simplement parce qu’elles ne m’intéressent pas. Pour d’autres, c’est un peu plus complexe. Mais la densité est telle cette saison que chacun devrait y trouver quelques séries à son gout !Lire la suite »

Point Otaku #26 – Et si ?

Et si ? Avec des si, on mettrait Paris en bouteille. À trop conditionner, on est amené à se perdre dans le fantasme ou dans le regret. Dans la vie, les pensées comme « si j’avais fait ça… » ne servent à rien. Nous ne vivons qu’une fois et il faut alors profiter un maximum du temps à notre disposition pour ne rien regretter. Ou en tout cas le moins possible. Il en va de même avec les pensées trop rêveuses qui nous mèneraient à croire à l’impossible. Que ce soit par désespoir (« Si le prof n’est pas là, je peux m’en sortir pour ce devoir… ») ou au contraire par un espoir trop grand (« Si nous nous travaillons avec acharnement, je suis sûr qu’on peut transformer cette aiguille en fusée nucléaire ! »), ces pensées sont autant de parasites qu’il faut savoir maitriser. Cela nécessite de rester lucide quant à ses propres capacités. Sinon, on tombera facilement dans la rêverie de fantasmes passés comme futurs sans que cela ne change quoi que ce soit.

Mais ces belles paroles on s’en fout en fait. Parce qu’aujourd’hui on va parler d’animes qui auraient été « mieux » réalisés par un autre studio. Abandonnons-nous donc quelques instants à nos fantasmes !Lire la suite »

Bilan – Hiver 2016

L’année 2016 commence d’une bien belle manière. La majeure partie des séries que j’aurais suivi cette saison sont de qualité. Quant aux autres, elles ont eu la malchance de cette concurrence justement féroce. Que ce soit avec Haruchika ou Divine Gate, ils sont plusieurs à avoir été stoppé par manque de temps. Mais assez peu de séries ont été arrêtées pour leur manque cruel de qualité.

Concernant les « heureux élus » que j’aurais suivi tout le long de cette saison, on va du moyen à l’excellent, en passant par du sur-estimé au sous-estimé. Ce bilan, c’est aussi l’occasion pour moi de rectifier certains avis à coté de la plaque. De cette saison, j’aurais en tout cas beaucoup appris. Il est à présent temps de partager ces enseignements. Mais surtout de voir ce dont fut garni notre hiver !Lire la suite »

Point Otaku #23 – Formidable année

Et nous voici pour le dernier Point Otaku de l’année 2015. Bilan ? Huit éditions, 36 séries, 15 052 mots, 94 041 caractères, ça en fait des chiffres incroyables. L’année fut longue et nous voilà (déjà ?) venu le dernier Point Otaku de 2015. Une année qui l’aura vu évoluée presqu’autant qu’en 2014. S’émancipant de la simple volonté de faire découvrir des séries, il me permet désormais de vous parler de certaines notions ou thèmes de la japanimation et du manga. Tout en restant simple.
Clôturons donc cette année par une édition dans la plus pure des traditions. Cinq séries, aucun thème, simplement l’envie de partager. Et à l’approche de Noël, j’avais envie de vous faire cadeau de cinq formidables séries. Pour clore cette année 2015 de la meilleure manière !Lire la suite »

Critique – Boku to Kanojo no Koi Log : Quand oser n’est pas succès

Un manga qui serait à la fois novateur et familier, proposant ainsi un regard nouveau sur son genre, ne peut être qu’une bonne oeuvre n’est-ce pas ? Oui. Du moins la plupart du temps. Il ne suffit pas d’intégrer quelque chose de totalement nouveau à une oeuvre ou un genre pour révolutionner le tout1. Il faut que cet ajout ait une réelle pertinence, apporte une réelle plus-value à l’oeuvre. Si cette attention n’est pas menée à bien, cette envie d’innover peut – dans les pires cas – dégrader l’oeuvre. Dans les bons exemples, on peut citer Food Wars qui propose à la fois un excellent manga culinaire tout en moquant ses habituels codes (tout en les réutilisant). Exemple encore plus parlant avec Mon Histoire qui propose là une histoire d’amour de shojo lambda au détail que le personnage principal tient plus de l’ours que du Don Juan. Ses deux séries apportent ainsi un nouveau regard sur leur genre, amenant ainsi une agréable fraîcheur. Mais quand cela ne fonctionne pas, c’est au contraire une certaine incompréhension qui s’installe, perdant un lecteur déçu. C’est le cas du manga dont il va être question le long de cette critique : Boku to Kanojo no Koi Log.Lire la suite »

Point Otaku #22 – Space Pumpkin

La fête d’Halloween – qui signifie littéralement « le soir de tous les saints » (All Hallows Eve) – est à l’origine une fête celte au doux nom de Samain. C’était une période de sept jours (trois jours avant et après celui de Samain) durant laquelle les celtes célébraient à la fois l’année qui se terminait et celle qui allait commencer. Considérée comme hors du temps, la nuit du Samain était pour eux l’occasion de communiquer avec les démons et autres dieux où leurs deux mondes s’entremêlent (un peu comme dans Kyoukai no Kanata mais en mieux). C’est au VIIIème siècle, sous les papes Grégoire III et IV, que la fête sera intégrée par syncrétisme au Christianisme avec l’introduction de la Toussaint le 1er Novembre. La croyance voulait alors que les âmes des défunts reviennent en notre monde la veille. On leur laissait donc une buche dans le feu et de la nourriture afin qu’ils se posent bien. Et c’est dorénavant une fête marketing qui prend très mal en France, malheureusement pour nos chers commerçants !
Mais sur internet, on aime bien s’amuser. Et pour l’occasion, amusons-nous avec cette thématique fort joyeuse – ou presque – avec ce Point Otaku orienté Halloween. Frissons, sorcières et citrouilles seront au programme de cette 22ème édition !Lire la suite »