Endcard et autres illustrations de l’automne 2017

Après cet été, on se retrouve pour parler des endcard et autres illustrations des animes de l’automne. Si j’ai fait suivre les endcard que d’une seule série sur Twitter (L’Ère des Cristaux), cette saison ne manque pas de contenu intéressant. Même s’il faut sortir un peu du simple registre des endcard pour en parler. Ce qui n’est pas embêtant, les illustrations de Made in Abyss et les eyecatch de New Game!! sortant déjà de cette catégorie.

C’est donc parti pour effectuer une petite revue des principales endcard et autres illustrations qu’ont pu nous offrir les séries de cet automne !

Et si vous souhaitez télécharger les endcard/illustrations pour telle série, suivez ce lien.

L’Ère des Cristaux

Commençons en douceur avec L’Ère des Cristaux, diffusée sur ADN et dont j’ai publié les différentes endcard sur Twitter. Ici c’est simple, elles sont toutes réalisées par un seul et même artiste : Youichi NISHIKAWA. Il a travaillé sur les background de quelques Ghibli (Le Château Ambulant, Arrietty, le petit monde des chapardeurs…) ou encore des films de Mamoru HOSODA (Le Garçon et la Bête, Summer Wars). Ici, il travaillait au « concept art » et les a publié sur son compte twitter au travers d’un Moment (les endcard + quelques autres non repris lors de la diffusion tv). C’est donc douze illustrations qu’il aura peintes pour la série, toutes représentant un personnage face à un décor, souvent en plan large. Je vous laisse plutôt admirer le résultat.

March comes in like a lion

Alors que la saison de cette formidable série qu’est March comes in like a lion est toujours en cours (sur Wakanim), elle nous a déjà offert onze endcard d’artistes renommés. Au passage, je vous conseille de suivre le Twitter de Studio Shaft qui publie très proprement chaque endcard.

Principalement, on retiendra la nouvelle participation de Kentarô Miura, auteur de Berserk, pour celle du premier épisode (même si la colorisation est plutôt douteuse) alors qu’il avait déjà réalisé celle du premier épisode de la saison 1. Il y a aussi l’envoutante endcard du second épisode, réalisée par Mari Okazaki (auteure de Shibuya Love Hotel, Complètement affectif). Également très jolie, celle de l’épisode 3 est réalisée par Kenshi Yonezu, compositeur (mais aussi illustrateur donc) de du second ending de la saison 1, Orion (je vous recommande au passage ses chansons, que je trouve très jolies). Impossible de ne pas remarquer celle de l’épisode 6, par la géniale Kozue Amano (Aria, Amanchu). Celle de l’épisode 8 est illustrée par Hajime Ueda, qui a réalisé plusieurs ending de Monogatari Series. Enfin, terminons sur celle de l’épisode 11 par l’illustrateur Hyogonosuke.

Blend S

On va à présent laisser les endcard de coté quelques instants pour parler des illustrations de Blend S. Je recommande au passage cette comédie à mi-chemin entre un Working! et les habituelles séries moe. Ici, pas d’endcard mais des petites illustrations réalisées par l’auteure du manga original, Miyuki Nakayama. Elle les a toutes posté sur son compte Twitter. Elle a d’abord commencé par un petit compte à rebours à J-5 du début de diffusion de la série. Puis elle a poursuivi avec une petite illustration pour accompagné chaque épisode. À noter d’ailleurs la présence de Shinobu (Kiniro Mosaic) et d’Hifumi (New Game) sur l’illustration du troisième épisode (en référence à un gag). Enfin, elle a également réalisé une illustration pour le dernier épisode, avec tous les personnages de la série.

Girls Last Tour

Mon coup de coeur de cet automne, mêlant tranche de vie et post-apo, a lui aussi eu droit à des illustrations de son auteur. Tsukumizu a ainsi posté ses créations en lien à chaque épisode sur son compte Twitter, le tout avec souvent plusieurs jours de retard. Vous pouvez ainsi profiter de quelques scènettes et autres dessins sur la série, avec le style très particulier de Tsukumizu. Je vous mets également en bonus deux illustrations, l’une un peu HS où l’ont peut apercevoir les deux protagonistes de la série, et une autre pour la nouvelle année.

Just Because

Passons maintenant à Just Because qui, même sans endcard, a beaucoup de choses à proposer. Commençons par les illustrations postées chaque semaine sur twitter en parallèle de la diffusion. Enfin presque, malgré le décalage du septième episode une illustration fut postée. Résultat il y en a treize pour douze épisodes, un détail. Par contre j’ai bien aimé cette initiative, surtout qu’elle regroupe un petit paquet d’artistes que j’aime bien. Il y a par exemple la deuxième, par l’illustrateur Kumanoikuma, la quatrième par Kuro293939. Ainsi que celle de Marutar, la cinquième, un artiste dont j’aime d’ailleurs beaucoup le style. À noter aussi la participation de Tachi, auteure du manga Sakura Trick pour celle du huitième épisode. C’est enfin le character designer de la série, l’artiste Strangestone, qui conclut cette série au dernier épisode. Je ne survole que les artistes avec lesquels je suis un minimum familier, mais les autres valent largement le coup d’oeil. Je vous invite ainsi à suivre le lien partagé en début d’article, le dossier de Just Because comportant également la liste des artistes.

Mais la série ne s’arrête pas là, bien au contraire, et propose d’autres contenus annexes. Genre, beaucoup. Vraiment beaucoup.

Il y a déjà les dix petits mangas publiés tout au long de la diffusion. Ils semblent mettre en scène les personnages dans des situations de tous les jours, sans doute afin d’étoffer un peu leurs vies. Pour tous les consulter, vous pouvez suivre ce lien.

Enfin, et à partir du 25 novembre, des illustrations en noir & blanc commencèrent à être postées sur le compte de la série. Cela semble être lié à la version light novel de l’anime, dont la publication débutée justement le 25 novembre. Là encore vous pouvez les consulter via ce moment, en plus des quelques que j’ai posté ci-dessous (ainsi qu’avec le lien partagé en début d’article).

Autres

Il est temps de passer rapidement en revue la plupart des séries ayant eues des endcard/eyecatches cette saison. À commencer par Imouto Sae Ireba Ii, qui aura notamment bénéficié du talent de Yukiko Horiguchi (aka. Shiromizakana) pour l’endcard de son onzième épisode. Ainsi que du talentueux Buuta pour l’épisode 5. L’intégralité ici.

Dies Irae propose de nombreuses endcard de qualité, faisant principalement appel, entre autres, des artistes de H (notamment de yaoi). Je retiens personnellement la participation de Ogipote pour le sixième épisode. Le reste à voir ici.

8LQyxKG.png
Episode 6

Parlons un peu eyecatch avec ceux de Net-juu no Susume. On a là droit à de très jolies illustrations colorées, deux par épisode. Si elles sont assez simples, je les trouve particulièrement réussies, notamment au niveau de la coloration (on dirait parfois de la peinture, mais à d’autres moments du crayon ou de la craie, en tout cas c’est joliment réussi). Pour voir l’intégrale, c’est par (et en 4K s’il vous plait !).

La série Urahara propose elle des endcard au style très particulier, à l’image de la série. Ce n’est néanmoins pas négatif, la plupart étant plutôt jolies. J’ai une préférence personnelle pour celle du dixième épisode, par l’illustrateur hima://KAWAGOE. Le reste des endcard ici.

8bd0ON4.png
Episode 10

Pour terminer, UQ Holder! a fait appel à de nombreux mangakas de renoms pour ses endcard. On croise ainsi Hiro Mashima (Fairy Tail) dès le premier épisode. Suivent entre autres : Hikaru Katsuki (Baby Steps), Yuji Terajima (Ace of Diamond), Jin Kobayashi (School Rumble). Album en intégrale à retrouver ici.

ZdQiiSO.png
Episode 1

C’est là dessus que s’achève cette revue des endcard de cet automne. Je n’ai pas évoqué celles de Food Wars 3 (à voir ici ) car elles sont peu interessantes, ni celles de Tsukipro The Animation ou de Idolmaster Side M puisqu’elles ne m’intéressent guère.

Pour la saison prochaine, j’ignore encore à l’heure actuelle quelles séries auront ou non des endcard. Mais vu que je suivrai bien plus de séries que dernièrement, j’ai plutôt bon espoir d’avoir du grain à moudre. Et on se retrouvera, si tout va bien, à la fin de l’hiver pour faire le bilan des endcard et autres illustrations que l’on aura pu avoir !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s