L’hiver est de retour, avec son froid et sans sa neige. Parce que, hé, on a beau dire mais dans le Nord ça fait bien longtemps que je n’ai pas vu de paysages blancs à mon réveil ! C’est bien dommage, surtout que le froid est bien là lui (enfin plus vraiment maintenant mais bon).
Cela n’arrête cependant pas le rythme, immuable et déchainé, des animes saisonniers. S’enchainant saisons après saisons, tel un cycle éternel, rien ne semble pouvoir les arrêter. Malheur à ceux qui ne sauraient suivre la tendance, leur sentence sera irrévocable, les condamnant à un retard irrattrapable.
Bref, je suis un peu largué par le rythme saisonnier maintenant mais ça va pas m’empêcher de vous livrer comme toujours une preview des animes de saisons. Avec ce que j’ai vu, ce que je n’ai pas regardé et un petit vrac des films/oav qui sortiront cette saison (mais qu’on n’aura pas avant six mois).

Sommaire :

Premières impressions

ACCA
Studio : Madhouse
Genre : Police, drame, fantasy
Source : Manga
Diffusion : Wakanim
L’histoire en gros : La brigade ACCA est chargée de surveiller les divers écarts qui peuvent subvenir au sein du royaume de Dowa. Tout semble aller pour le mieux mais c’est peut-être le calme avant la tempête…
—>Une série bien plaisante malgré que j’en ai vu qu’un seul épisode actuellement. Elle est très agréable visuellement avec un style marqué, le tout sublimé par un character design soigné particulièrement classe. Ne vous laissez pas rebuter par l’épisode 1 assez « lent », déjà parce que je le qualifierai plutôt de « calme » et surtout car cela semble cacher quelque chose. Et puis le charisme du personnage principal, Jean, porte très bien le récit.
Verdict : Je vais suivre avec curiosité cette série, le premier épisode m’a bien intrigué.

acca-01-54

Demi-chan wa Kataritai
Studio : A-1 Pictures
Genre : Comédie, fantasy, scolaire
Source : Manga
Diffusion : Crunchyroll
L’histoire en gros : Dans un monde où les « ajin » (demi-humains) vivent normalement parmi les humains, un professeur de biologie aimerait à mieux les connaitre. Et voilà qu’il va en côtoyer quatre dans son lycée…
—>Quelle merveille ! S’il y a bien une surprise pour ma part en ce début de saison, Demi-chan wa Kataritai s’impose et de loin. Elle aborde de sympathiques thématiques, comme la notion de normalité et l’intégration. Et ce avec énormément de simplicité, merci à ses personnages particulièrement vivants et joyeux. Et tout particulièrement Hikari la vampire, véritable condensé de bonne humeur.
Verdict : Joli, simple mais fort voire émouvant, Demi-chan wa Kataritai est un vrai coup de coeur que je vous recommande chaudement. Sachez que je tiendrai également une review tout au long de la saison sur Nekotsuki-Studio.

tumblr_ojfbnk9gl91qa94xto1_540

Gabriel DropOut
Studio : Doga Kobo
Genre : Comédie, surnaturel, scolaire
Source : Manga
Diffusion : Crunchyroll
L’histoire en gros : Élève modèle à l’école des anges, Gabriel part parfaire sa formation sur Terre en côtoyant les humains. Mais les jeux en ligne la transformeront en terrible ange déchu…
—>Autre coup de coeur et légère surprise pour moi cette saison, Gabriel DropOut constitue une valeur assez sûre en terme de comédie (pour peu que c’est votre genre d’humour, évidemment). Orientée mignon et absurde, l’adaptation est fortement sublimée par Dogakobo, qui sait décidément faire avec les comédies de ce style. Tout comme sur leurs précédentes séries (New Game! et Sansha Sanyou sont de bons exemples), on a droit à de très bons in-betweens ainsi qu’un bon panel d’expressions et une réalisation joliment colorée.
Verdict : J’aime beaucoup, c’est très drôle et les personnages très sympathiques (vive Vigne et Satanya). Comme pour Demi-chan wa Kataritai, je tiendrai une review sur Nekotsuki Studio tout au long de la saison.

capture-decran-2017-02-06-a-20-12-26
Moi à chaque épisode

Idol Incidents
Studio : MAPPA, Studio VOLN
Genre : Musique
Source : Original
Diffusion : Crunchyroll
L’histoire en gros : Des Idols font de la politique parce que MDR.
—>Une série au concept intéressant qui avait piqué ma curiosité. Pour quoi au final ? Un épisode 1 au rythme charcuté, des personnages stéréotypés au possible et surtout un usage plus que limité du concept. L’épisode 1 se résume à un anime d’idol classique, les seuls liens avec la politique étant le background…quasiment inexistant. En gros : la mc danse/chante avec une autre idol, le pouvoir de l’amour bat son opposant politique et puis euh voilà. Alors autant ça aurait été marrant à voir dans notre réalité (imaginez genre Sarkozy et Fillon en duo pour séduire les électeurs), autant Idol Incidents ne rend jamais son concept pertinent. Vraiment dommage car je suis certain qu’il y avait de quoi faire quelque chose de vraiment cool.
Ah et aussi : j’adore le style de Tiv et ses illustrations mais en anime c’est vraiment pas ça.
Verdict : Je pensais que ça serait intéressant et bah non. Drop dès le premier épisode.

tli97bc
Le seul intérêt de la série au final c’est de proposer des endcard (ici très joli par Tiv)

Miss Kobayashi’s Dragon Maid
Studio : Kyoto Animation
Genre : Tranche de vie, comédie, fantasy
Source : Manga
Diffusion : Crunchyroll/Wakanim
L’histoire en gros : Kobayashi est une femme active et célibataire qui mène une vie morose. Jusqu’à ce qu’une maid-dragon arrive chez elle.
—>Adaptée d’un manga de Cool-kyou Shinja (notamment connu pour Danna ga Nani wo Itteiru ka Wakaranai Ken), cette série au visuel épuré s’accorde donc très bien à l’animation de KyoAni, comme Nichijou il y a six ans. L’histoire, simple et burlesque (une maid-dragon arrivant soudainement chez une simple employée de bureau), donne de nombreux moments très drôles. Et comme dans Danna ga Nani wo Itteiru ka Wakaranai Ken, le tout sait prendre un peu de profondeur par moments, nous ayant déjà offert une très belle séquence sur la notion de différence au sein de la société japonaise. Ajoutez à cela des personnages des plus sympathiques (la petite Kanna vous fera chavirer) et vous obtenez une des meilleures comédies de cette saison.
Verdict : J’étais content de voir KyoAni refaire une comédie au style épuré, moi qui avait beaucoup leur travail sur Nichijou. Qu’ils adaptent alors un manga de Cool-kyou Shinja me plait doublement, puisque Danna ga Nani wo Itteiru ka Wakaranai Ken était déjà une comédie redoutable en terme d’humour mais surtout pour sa profondeur d’écriture surprenante. À essayer absolument !

capture-decran-2017-01-12-a-14-07-58

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! 2
Studio : Studio Deen
Genre : Comédie, aventure, fantasy, magie
Source : Light Novel
Diffusion : aucune en France
L’histoire en gros : Suite des péripéties incroyables de Kazuma, Aqua, Megumin et Darkness qui repoussent encore et toujours plus loin les limites de la connerie.
—>On retrouve un an après l’une des meilleures comédies de 2016. Et si l’effet de surprise n’est plus là (personne n’avait vu venir la série à l’époque), c’est toujours un vrai plaisir de suivre les péripéties ridicules de Kazuma et sa « fine » équipe. On repart sur des bases connues mais terriblement efficaces. Et surtout, la série ne lasse pas en allant sans cesse plus loin dans son délire. Le succès de la saison 1 semble avoir permis de débloquer un budget plus large, l’animation étant tout de même bien plus propre.
Verdict : On continue sur la lancée de la première saison. Préparez-vous, la meilleure comédie de 2016 est de retour !

capture-decran-2017-01-22-a-19-35-09

Kuzu no Honkai
Studio : Lerche
Genre : Drame, romance, scolaire
Source : Manga
Diffusion : Amazon
L’histoire en gros : Un mec et une fille souffrent tous deux d’un amour à sens unique du coup ils se mettent en couple entre eux.
—>Cette nouvelle série du créneau noitaminA m’a premièrement interpellé car adaptant un manga de Mengo Yokoyari, que je connais surtout pour avoir dessiné Kimi wa Midara na Boku no Joou. Une relativement sympathique romcom lycéenne mettant en scène relativement beaucoup de sexe avec un jeu relativement astucieux sur la relation de ses protagonistes.
Scum’s Wish joue sur un registre similaire (l’aspect comique en moins). L’aspect relationnel est là bien plus important, se jouant des troubles sentimentaux de ses personnages. Le sexe participe ainsi à la mise en scène des relations troublées et les malaises qui en découlent. Lerche réalise pour le moment un bon travail visuellement parlant, faisant honneur au superbe style de Yokoyari. Le tout avec quelques touches originales, notamment l’utilisation de cases qui se révèle surprenaient efficace.
Verdict : À suivre avec intérêt. Mais avec un casque sur les oreilles.

cut-4

Little Witch Academia
Studio : Trigger
Genre : Aventure, magie, comédie, scolaire
Source : Original
Diffusion : Netflix
L’histoire en gros : Atsuko Kagari est une fille particulièrement ordinaire qui décide de rejoindre l’école de sorcières Luna Nova Academy après avoir été émerveillée par les spectacles de Shiny Chariot dans sa jeunesse.
—>La série tv fut pour moi l’occasion d’enfin voir les deux oav. Et résultat sans surprise : c’était super cool, carrément mon délire j’ai adoré. La série tv étant dans la même veine, je prends également mon pied avec cette dernière (même si l’animation est un cran en dessous mais c’est normal). C’est vraiment cool de retrouver Akko et les autres personnages de la série, ainsi que cette ambiance « école de sorcier » particulièrement sympathique. Et aussi de revoir Trigger sur une série originale de 25 épisodes.
Verdict : J’ai rien d’autre à vous dire que de simplement profiter de cette série vraiment trop cool.

18t25x65ax1rljpg

Masamune-kun’s Revenge
Studio : Silver Link.
Genre : Harem, comédie, romance
Source : Manga
Diffusion : Crunchyroll
L’histoire en gros : Masamune était gros mais après un entrainement hardcore il est devenu svelte et beau gosse. Et il veut se venger de la fille qui se moquait de lui quand il était gamin (et donc gros).
—>J’attendais avec intérêt cette adaptation. Le manga (auquel je me suis arrêté à la fin de l’arc du festival du lycée) est fort sympathique, et surtout d’un très joli dessin grâce au talentueux Tiv. Je regrette cependant que Silver Link ne parvienne pas à faire quelque chose d’aussi joli et propre (malgré de jolis background). L’histoire se veut sinon fidèle au manga, proposant donc une romcom rigolote avec une touche d’originalité (le mc qui veut pécho juste pour se venger, c’est un bon délire quand même).
Verdict : Comme le manga, ce n’est pas incroyable mais très plaisant et drôle à regarder. J’ai beaucoup de sympathies avec les personnages, et surtout Fujinomiya (la meilleure).

capture-decran-2017-02-04-a-14-10-26
Fujinomiya ♥️

Minami Kamakura High School Girls Cycling Club
Studio : A.C.G.T., J.C. Staff
Genre : Sport, scolaire
Source : Manga
Diffusion : Crunchyroll
L’histoire en gros : Des filles vont reformer le club de cyclisme de leur lycée, dans la ville de Kamakura.
—>Malgré un début difficile (le premier épisode était très mou), la série s’est bien développée avec l’arrivée des autres personnages. Notamment Fuyune Kamikura dont je suis complètement fan. On a là un tranche de vie particulièrement classique, avec une pointe de sport un peu technique. J.C. Staff oblige, la série est assez jolie, surtout sur ses décors qui mêlent océan et montagne.
Verdict : Un tranche de vie calme et joli, avec une (légère) touche d’extravagance.

capture-decran-2017-01-15-a-14-17-22
Heureusement que t’es là toi.

One Room
Studio : Typhoon Graphics
Genre : Tranche de vie
Source : Original
Diffusion : Crunchyroll
L’histoire en gros : Une jolie fille vient chez son voisin.
—>Hashtag la gêne. On a là Tawawa on Monday en plus joli mais avec le malaise en plus.
Verdict : J’aimerais dire « oh bah je vais drop » mais drop un short de 4 minutes je trouve ça un peu bête. Donc aller continuons le malaise.

capture-decran-2017-01-25-a-20-06-18

Urara Meirochou
Studio : J.C. Staff
Genre : Tranche de vie, comédie, fantasy
Source : 4-koma manga
Diffusion : Aucune en France
L’histoire en gros : Quand elles ont 15 ans, des jeunes filles sont invitées à se rendre à Meiro-chou pour devenir des « urara ». C’est ainsi que Chiya, Koume, Kon et Nono vont devenir les élèves de la même Urara…
—>Au départ j’étais pas vraiment emballé, surtout parce que les gags du ventre étaient un peu bizarre. Mais la série se révèle être sacrement sympathique en vérité, avec un panel de personnages adorables (Kon ma préférée, Koume étant pas mal également). Derrière un aspect un peu naïf, la série prend le temps de développer petit à petit ses personnages (notamment Kon, justement). Même si le principal intérêt de la série réside dans son caractère mignon et détente.
Verdict : Une série à base de moe certes, mais qui arrive à bien faire les choses. Bonus : l’auteur du manga fait de superbes illustrations, je suis complètement fan.

tumblr_ojg5snlndj1twgfw0o2_r1_540

Petit tour de ce que je n’ai pas vu

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu: Sukeroku Futatabi-hen : MATEZ CETTE SÉRIE. Genre faites pas comme moi qui n’a honteusement pas eu la motivation de débuter la saison 2 (parce que je veux surtout mater des trucs rigolos/funs en ce moment et Rakugo se prête pas trop à ce délire). La première saison était excellente et la seconde promet beaucoup… Du coup je m’auto-hype à écrire ça. Bref, matez Rakugo, je vais m’y atteler très bientôt de mon coté.
Akiba’s Trip : L’op me fait marrer et ça a l’air fun décomplexé/10. Je pensais pas le mater mais il me tente bien quand même.
Blue Exorcist : J’ai ni lu le manga ni vu la première saison. Donc bon.
Bang Dream : Un anime avec des filles qui font de la musique. Je sais pas quoi dire de plus en fait. (Ça a pas l’air ouf mais pas nul non plus)
Chaos;Child : Après Occultic;Nine la saison dernière, voilà une autre série dans l’univers de Steins;Gate.
Fuuka : Truck-kun.
Chain Chronicle : Pour moi le mc c’est un clone de Yuusha dans Maoyuu Maou Yuusha.
Gintama. : Nouvelle saison d’une des plus célèbres comédies nippones qui va encore s’incruster dans le top 10 MAL.
Hand Shakers : À en juger par le poster et le synopsis, c’est le classique lycée/harem/magique/action qu’on se tape chaque saison.
Onihei : Une série historique prenant place à l’ère Edo.
Seiren : Anime avec des meufs bonnes. (On me signale la présence théorique d’un scénario, mais info à prendre avec des pincettes)
Schoolgirl Strikers : Des jolies filles qui combattent le mal avec des armures magiques.
Tales of Zestiria the X 2nd Season : Suite de Tales of Zestiria the X 2nd Season d’Ufotable. Je vous recommande la review de Lololeboiteux qui connait assez bien la série.
Super Lovers 2 : Une autre suite avec la romance-yaoi dont on avait eu la première saison au printemps 2016.
Youjo Senki : Un anime de guerre avec une gamine-sorcière. L’idée semble similaire à Shuumatsu no Izetta de la saison dernière mais avec un ton plus sombre.
Yowamushi Pedal: NEW GENERATION : Troisième saison pour la célèbre série de cyclisme. De quoi gâter les fans de ce sport avec Long Riders et Minami Kamakura High School Girls Cycling Club. Je crois.

Films, hors-séries et autres trucs à voir

Hirune Hime : Comme avec Popin Q la saison dernière, je n’ai aucune idée de ce que c’est mais le poster est joli. Donc je suis curieux.
Kizumonogatari 3 : Dernier film de la trilogie des Kizumonogatari qui me donne de plus en plus l’impression qu’on nous a servi un film en kit.
Lupin the IIIrd: Chikemuri no Ishikawa Goemon : Je ne me suis toujours pas mis à cette série incroyable (alors que je devrais, je sais que je vais adorer) mais ça m’empêche pas de vous signaler ce nouveau film.

Sword Art Online Movie: Ordinal Scale : Sword Art Online revient dans un film à l’histoire originale (et non tirée du light novel donc). De quoi plaire aux fans et surtout préparer le terrain à une potentielle saison 3…
Overlord: Fushisha no Ou : Et un film également pour Overlord dont on sait très peu de choses. Toujours est-il qu’il s’agirait d’un « simple » film récap de la série.
Trinity Seven Movie: Eternity Library to Alchemic Girl : Je comprends pas comment cette série a pu obtenir un film mais bon ok. J’avais un peu lu le manga, c’était plutôt joli et sympa, l’anime semblait l’être également donc why not.

Oshiete Galko-chan OAV : À défaut d’une saison 2, on retrouvera notre très sympathique trio improbable dans un oav qui se promet comme incroyable (j’en sais rien en fait mais l’anime était cool donc je suis content).
Amanchu Special : L’un des meilleurs tranches de vie de 2016 reviens avec un petit spécial qui mettra certainement en scène les copines de Teko quand elle était à Tokyo. Un épisode qui s’annonce comme particulièrement bon donc.

Et voilà. C’est tout pour cette saison. Et elle est cool. Surtout que j’ai pleins de comédies rigolotes et mignonnes et ça J’AIME. Voilà. Voilà.


Attention moment chiant où je parle de moi et de ma vision du blog et de trucs sur la vie toussa chiant fuyez. (Sauf si vous voulez savoir quel avenir je réserve à ce blog)

Bon et vous aurez sans doute remarqué que ohlala cet article est sorti méga à la bourre (on est à la mi-saison). Je m’en excuse mais ça ne se reproduira plus, parce qu’entre-temps j’ai pris pleins de décisions.
En fait j’ai été grandement démotivé ces derniers temps et surtout par rapport aux articles saisonniers. Ça a commencé avec le bilan de l’automne, que j’ai finalement inclus dans la seconde Gaekothèque. Et ça a continué là avec cette preview que j’avais franchement pas trop envie de faire (mais bon maintenant c’est fait).
Du coup, j’ai décidé d’arrêter les articles sur les animes de saison. Ça m’ennuie trop, me prend trop de temps et m’empêche donc de faire des articles dont j’ai plus envie. Je continuerai par contre de parler des animes de saison dans les gaekothèques, au gré de mon humeur.
J’ai également décidé d’arrêter de m’imposer la règle de « 1 article/mois » (vous n’en avez sans doute jamais entendu parler, c’est normal, c’est une règle que je m’auto-imposais de mon coté). Avant je parvenais à tenir ce rythme mais désormais, pour pleins de raisons, ça ne me va plus. Cela ne veut pas dire pour autant que j’abandonne le blog. Juste que je publierai sans doute moins régulièrement. Plus de rythme imposé, je publierai ce que j’ai envie quand j’en ai l’envie (c’est un peu l’intérêt d’un blog personnel après tout). Et puis je rappelle que vous pouvez me trouver sur Camélia Studio pour qui j’écris depuis plus d’un an maintenant, que ce soit avec des dépêches ou sur les numéros de Mag’Zine. Et pour les animes de saison, j’arrête pas totalement en vérité puisque je me suis mis à écrire quelques reviews sur Nekotsuki Studio, le forum du très sympathique Marco-sensei.
Un dernier mot concernant les Gaek’Oscars 2016, ils sont toujours prévus et je vais pouvoir m’y mettre à 100% maintenant que je suis débarrassé de cette preview. J’espère les sortir d’ici la fin du mois.
C’est tout ce que j’avais à dire niveau news pour le blog. Et c’est donc là le dernier article saisonnier du blog, même si je ne m’interdis pas de reprendre cette habitude dans le futur si j’en ai envie. Et j’en profite pour faire de la pub à des sites cool qui parlent eux aussi des animes de saison, et de très bonne manière !

–>Lololeboiteux qui fait des preview et des bilans sur ce qu’il regarde, avec un format simple mais efficace.
–>Fujiwara Ritsu et sa Parenthèse Saisonnière qui traite en fin de saison de ce qu’il a vu
–>Pegase, un grand fou qui produit d’excellents pronostics sur les séries à venir en début de saison et rédige des bilans TITANESQUES (il me donne le vertige) mais très bons eux aussi (en plus d’être cool à lire).
–>Marco-sensei sur la section Animation Agora de son forum Nekotsuki Studio. Il mène des review sur plusieurs séries de chaque saison en les updatant tous les 3 épisodes. Il est également épaulé par d’autres chroniqueurs (volontaires, vous pouvez vous-même faire une review si vous le souhaitez !) comme Lololeboiteux ou…moi (je rappelle que je mène des review sur Demi-chan wa Kataritai et Gabriel DropOut cette saison). Encore du très bon boulot, surtout que la façon de procédé est des plus pertinentes pour traiter des séries saisonnières.
–>Exelen, qui livre ses premières impressions chaque saison en trois parties (mais elle n’a – encore ? – rien sorti pour cet hiver)
–>Pazu sur Animint qui partage également ses impressions sur les séries chaque saison.
–>Et pleins d’autres que j’oublie sans doute ou que je ne connais pas, nombreux sont les blogueurs à s’amuser à cet exercice après tout. Ce n’est pas la matière qui manque !

Publicités