Waifu x Best Girl

C’est l’heure pour le blog de faire sa rentrée et de reprendre un rythme plus ou moins normal après un mois d’aout quasi vide (mais j’avais fait un article expliquant pourquoi). Et histoire de reprendre en douceur, voici un article tout bête sur mes waifus. Article donc directement inspiré de celui de Sangigi, lui-même inspiré de celui d’Axel Terizaki, lui-même inspiré de celui d’Amo. Donc c’est pas très original mais j’aime bien l’idée de partager un tas de waifus. Le tout avec de la passion, de l’amour, pas mal de mauvais gout et (un peu) de bon gout.

Mais avant toute chose : c’est quoi donc une waifu ?

Normalement, le terme de waifu renvoie à un personnage que l’on désirerait comme épouse parce qu’il correspond fortement à nos préférences caractérielles et/ou physique. Également, il est de tradition que l’on est chacun une seule et unique waifu. Sinon c’est pas drôle.

Mais comme peut le suggérer les trois articles cités plus haut, cette dernière règle n’est pas vraiment trop respectée. Et la définition de waifu ne correspond pas exactement à ce que je viens de décrire. Ici, on va être bien plus dans l’idée de best girl que celui de waifu.

Bref, préparez-vous à la (longue) liste de mes personnages féminins préférés / waifus / best girl. Également, ma seule restriction sera d’en citer qu’une seule par série. Le tout rangé par ordre alphabétique de séries.

ayuko_ueharaAiura – Ayuko Uehara

Pas grand chose à dire sur elle, juste que du trio principal c’était de loin ma préférée. Mais la scène du premier épisode (celle-ci) où elle mange un taiyaki épicé y est sans doute pour beaucoup.

amaama-11Amaama to Inazuma – Kotori Iida

Et voici un personnage combinant deux éléments que j’aime beaucoup et que vous allez souvent retrouvez dans cette liste : la fille gloutonne et les longs cheveux noir. En plus de ça Kotori est adorable, elle est heureuse de ne pas manger seule et prend vraiment du plaisir à cuisiner en compagnie de Tsugumi et d’Inuzuka.

capture-decran-2016-09-12-a-17-40-21Amanchu – Futaba Ooki

Principal personnage dont on va suivre l’évolution, Teko est un personnage passionnant. Arrivant dans un monde inconnu, sa rencontre avec Pikari et la plongée changera peu à peu sa manière de voir et d’appréhender le monde qui l’entoure. Avant de la changer elle-même. Sans oublier que son character design est vraiment très beau, avec ses longs cheveux noir et son comportement très élégant. Et la version d’elle au collège avec des couettes. Ah. ADORABLE.

ruri_hibarigaoka_stitched_anne_happy_ep_7Anne Happy – Ruri Hibarigaoka

Ce que j’aime le plus chez Hibari c’est sa pudeur et son coté un peu pessimiste qui la rendait intéressante pour la série. Surtout en opposition avec An Hanakoizun, celle avec le plus de poisse et pourtant c’est la plus positive du groupe. Si le message de la série sur le bonheur est très bien incarné par An, c’est la présence d’Hibari qui lui a permis d’être aussi clairement transmis.

Et puis le costume de bunny girl pour le jeu de l’oie dans l’épisode 3. Oulalah.

2015-06-21_area04Area 51 – Tokuko Mc Coy

J’ai commencé Area 51 au cours de la rédaction de cet article et j’ai assez hâte de reprendre ma lecture parce que le premier tome était vraiment très cool. Le dessin tout en contraste est très original – même si perfectible mais je chipote – et l’ambiance de la série est juste top. Mais on est là pour parler du personnage principal, Mc Coy, une détective privée qui m’a bien marqué. Bon déjà longs cheveux noir toussa. Mais surtout : elle est monstrueusement trop badass. Elle se bat constamment avec son flingue mais pas forcement pour tuer et bon sang qu’elle peut avoir la classe sur certaines scènes. Un personnage qui impose large avec un caractère fort, ce qui est toujours très plaisant.

rin_suzunoki_stitched_cap_bakuon_ep_1Bakuon – Rin Suzunoki

J’ai aimé ce personnage au moment où je l’ai entendu parler une première fois. Parce que Nao Touyama était présente (et elle risque de l’être pas mal pour la suite cette liste). Avoir une seiyuu que j’adore est une chose, être un personnage réellement sympathique en est une autre. Et pour le coup Rin était vachement cool, que ce soit pour son amour passionné envers la marque Suzuki et sa moto. Ainsi que sa fierté de motarde souvent mise à mal ce qui en faisait un peu la victime de la série avec Raimu. Et les passages d’elle enfant avec son père (qui est le PIRE père du monde sérieusement) étaient toujours mignons et drôles. Ouais même quand la pauvre manquait de mourir.

246647Bocchi na Bokura no Renai Jijou – Chitose Ninomiya

Sa tête est toute mignonne et le développement de sa relation avec l’autre gars (mais si le protagoniste masculin complément générique dont on osef royal) est finalement très sympathique, à défaut d’être incroyable. À l’image du manga, un personnage oubliable mais très sympathique.

ochakos_introduction_animeBoku no Hero Academia – Ochako Uraraka

Comment la détester ???? J’ai tellement hurlé intérieurement quand j’ai vu circuler cet article où Ochako était classée comme pire personnage féminin du Shonen Jump. Alors que cette fille est une véritable déesse. Elle est pleine de gentillesse et d’énergie sans être une vieille gourde. Elle forme une excellente paire avec Izuku dans le genre où ce sont deux personnages « pas très sûr d’eux mais on va quand même essayer de donner le meilleur de nous-mêmes pour atteindre ses objectifs ». D’ailleurs la motivation d’Ochako pour devenir super-héros contraste à la fois avec son coté pleins de gentillesse (parce qu’elle le fait pour l’argent) mais le renforce également (puisque cet argent servira à aider sa famille). Une vraie perle.

Et puis le fait qu’elle soit doublée par Ayane Sakura dans l’anime colle parfaitement avec son personnage.

n008Boku to Kanojo no Koi Log – Fumiko

Pourquoi ta conclusion était nulle ?? Pourquoi ils t’ont fait ça ??? Alors que t’étais méga adorable avec tes couettes et tes sentiments pleins de pureté. Mon coeur fut à jamais briser depuis cette désillusion. ;_;

ga-sukunai-girls-kashiwazaki-sena-yandere-trance-1280x720-wallpaperBoku wa Tomodachi ga Sukunai – Sena Kashiwazaki

Déjà la série est pas super populaire. En même temps globalement ça reste l’adaptation d’un light novel scolaire sur fond de romcom assez classique malgré quelques fulgurances. J’avais globalement bien aimé la saison 1 (il y a trèèèèèèès longtemps) et garde de sales souvenirs de la seconde, notamment à cause de sa fin beaucoup trop random. Mais alors Sena est encore plus détestée. Et ça c’est triste. Pour moi c’est de loin mon personnage préféré.

Déjà elle a un signe ultra distinctif à la con avec sa broche en forme de papillon bleu et ça c’est cool. Mais surtout il y a son écriture qui est loin d’être stupide. Sa condition de fille populaire plus ou moins malgré elle la fera rejoindre le club des amis de la série. Parce qu’elle a beau être entourée d’un tas de gens en permanence, ce sont tous des larbins ou, pire, des hypocrites. Ça rend sa démarche ultra sincère, surtout quand elle essaye vraiment de se rapprocher du héros (mais si Kodaka). Et puis il y a le fait que Yozora la persécute beaucoup trop. Qu’elles ne s’entendent pas, ok c’est logique au vu de leurs natures. Mais Sena devient rapidement une pauvre victime qui a juste rien demandé, surtout que sa démarche pour se faire des amis est la sincérité/10 je rappelle. Alors que Yozora pourrait plutôt s’acharner sur les personnages vraiment insupportables de la série. Genre la gamine-prêtresse.

toukoBungaku Shoujo – Touko Amano

De Bungaku Shoujo j’ai juste lu un des deux mangas (“Bungaku Shoujo” to Shi ni Tagari no Pierrot) et vu le film, du coup j’ai encore pas mal à voir sur la série. Ce qui est certain, par contre, c’est que Touko est de loin mon personnage favori. Sa manie de littéralement manger des livres est ridiculement adorable, surtout parce qu’elle rend ça particulièrement passionné voire poétique. Et puis j’aime bien la place qu’elle occupe dans le manga en tant « qu’ainée qui n’est pas vraiment très impliquée dans ce qui se passe autour mais elle est pourtant toujours là au besoin » (c’est long). Enfin son visage dégage une innocence rayonnante qui m’empêche complètement de ne pas craquer.

yosano_animeBungou Stray Dogs – Akiko Yosano

Normalement j’aurais pensé mettre Naomi, la petite soeur de Junichirou, mais quand j’ai repensé à Bungou Stray Dogs c’est Akiko qui a flashé dans ma tête. Et un peu comme pour Ayuko j’ai pas vraiment grand chose à dire de ce perso. Ok elle a été la vedette d’un épisode mais elle possède pas vraiment de background particulier ou de développement inattendu. Du coup ce que je dois apprécier c’est plus sa façon de soigner. Ça et son chara design vachement sobre qui m’a tapé dans l’oeil.

240367Cimoc – Miki Fujiwara

Une fille adorable, qui soutient à fond le héros et qui reste pourtant dans la friend-zone la plus totale. Mais elle, au moins, a de bonnes proportions. Pas comme Hinata. (et puis le contraste entre elle en cowgirl et en civile où elle devient toute pure et innocente, c’est fou).

kumin-tsuyuriChuunibyou demo KOI ga shitai! – Kumin Tsuyuri

Il y a deux clichés que j’aime vraiment bien niveau perso féminin : ceux qui mangent tout le temps/beaucoup et ceux qui dorment tout le temps/beaucoup. Surtout que dans Chuunibyou demo KOI ga shitai!, la plupart des personnages m’énervent. À la rigueur Nibutani passe plutôt bien mais j’ai trop de déception depuis le faux développement que sa relation avec Dekomori a pu avoir pendant la saison 2. Et évidemment Rika et Dekomori (qu’on la brule) c’est juste mort. Et après y’a pas vraiment d’autres persos féminins (enfin si la grande soeur de Rika mais elle est pas très présente non plus).

Du coup outre le coté paresseuse de Kumin, il faut avouer qu’elle s’impose pas mal par défaut.

tomoyobaseballClannad – Tomoyo Sakagami

Ça fait un bail que j’ai vu Clannad mais je crois que Tomoyo est assez populaire. Et je pense qu’on l’est tous à peu près pour la même raison : l’épisode hors-série centré sur elle. Qu’il était bon. À tel point que faire la série sur leur ship et non sur celui avec Nagisa aurait été vraiment cool. Et même si Nagisa est attachante avec son coté petite fleur fragile, Tomoyo envoie du lourd avec son caractère fort. Du coup ouais, la série aurait pas forcement été meilleure avec Tomoyo en ship principal mais différente. Et c’est bien quand c’est différent. Ouais.

1428440455326Classmate, Kamimura Yuuka wa Kou Itta – Yuuka Kamimura

J’aime bien son design. Voilà. Bon plus sérieusement, j’aimais beaucoup ce personnage quand j’avais découvert le manga (il y a fort longtemps), mais maintenant j’avoue que ce sentiment a faibli. Déjà parce que j’ai lu/vu un tas d’autres trucs depuis, m’apercevant alors qu’elle était pas si incroyable que ça avec son caractère de fille enjouée, énergique et un peu excentrique. Mais surtout parce qu’elle n’a pas pris la dimension que j’escomptais à un moment de l’histoire. Pire, elle est même un peu en recul dans les dernières chapitres. Et surtout : pourrai-je un jour connaitre la fin de ce manga dont sort moins d’un chapitre par an ?

cc2Code Geass – C.C.

Avec Code Geass il y a quand même ce gros dilemme du « Kallen ou C.C. ? ». Faut reconnaitre que les deux personnages sont vachement cool. Malheureusement pour Kallen, C.C. a plusieurs trucs qu’elle n’aura jamais. À savoir un vrai amour de la pizza, une existence plus que mystérieuse et des cheveux verts. C’est surtout à cause de son chara design aussi charismatique que j’aime C.C. (et que 80% de mes pics de Code Geass sont sur elle).

3996-4fayeCowboy Bebop – Faye Valentine

Je pensais pas parler de Faye à la base parce que la qualifier de waifu ou même de best girl je trouve ça quand même sacrement dégradant. Mais je veux au moins pouvoir parler de son excellente seiyuu, Megumi Hayashibara, dont j’adore la voix, à la fois mélancolique et sensuelle. Alors je vous raconte pas ma joie quand je l’ai retrouvée l’hiver dernier dans Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu.

tumblr_nx4bubq8wc1qjmcfmo1_1280-pngDagashi Kashi – Hotaru Shidare

Je me souviens encore de cette période vers novembre 2015 – janvier 2016 où j’étais hype à mort par l’anime de Dagashi Kashi et que je lisais le manga en scan. Tout en espérant qu’il arrive en France (j’y croyais ferme). Au final ça a été pas mal de déception mêlé à beaucoup de sel mais ce qui n’a pas faibli c’est mon affection pour Hotaru. Encore une que j’adore pour le chara design (et non elle n’est pas qu’une paire de boobs, l’anime a pas mal exagéré à ce niveau je trouve) mais aussi pour son caractère. Elle est une véritable folle qui est rarement impressionnée ou décontenancée. Et puis avec elle les bonbons peuvent devenir un sujet tellement chaud #ohlala.

junko_enoshima_by_ricky247-d6kvvekDanganronpa – Junko Enoshima

Encore une timbrée. Faudrait rajouter les filles barges aux stéréotypes que j’aime bien. Et concrètement c’est pareil que pour Hotaru, j’aime à la fois son caractère fou et son chara design. Après les fans de la licence vont sûrement m’insulter parce que j’ai juste vu l’anime (la première saison, j’attends quand même de faire les jeux avant de voir ceux qui sont en cours actuellement) qui était pas fou. Mais ça m’a suffi pour tomber sous le charme du personnage.

litgirlDanshi Koukousei no Nichijou – Yassan

Encore un petit coup de coeur sur le design du personnage avec ses cheveux violet. Son running-gag avec Hidenori me faisait bien rire et j’ai fini par m’attacher à la candeur et maladresse du personnage. Tout simplement.

4e537c873466af055dDenpa Onna to Seishun Otoko – Ryuuko Mifune

Sa candeur fait super plaisir à voir. Surtout qu’on capte assez vite qu’elle a des sentiments pour Niwa et la voir faire des efforts pour se rapprocher de lui est aussi super cool. Surtout que ça me parait assez rare les personnages (féminins surtout) qui prennent les devant dans ce genre de contexte. Puis y a tous ses délires, notamment avec le vélo et l’importance de bien mettre son casque. Un personnage vraiment adorable qui aurait mérité plus de développement. Tout comme la série aurait mérité une seconde saison.

247408520295Doubt! – Asuka Toudou

Une adorable jeune fille qui fait pleins d’efforts pour aider sa mère et le reste de sa famille. Je ne pouvais juste pas craquer. En plus elle s’intéresse beaucoup au personnage principal, développant une relation plutôt mignonne avec lui (ou envers lui, vu son implication). Du coup par rapport aux autres personnages elle ressort un peu, et elle a la chance d’avoir un petit traitement final sympathique.

flying-witch-anime-teaser-008Flying Witch – Makoto Kowata

Makoto je l’aime plus ou moins pour les mêmes raisons que j’aime Chitande dans Hyouka. Elle est super curieuse, a toujours le sourire et un chara design qui me plait beaucoup (j’adore les longs cheveux noir). Et puis Makoto elle est comme la série, elle est cool, calme, posée. No stress avec elle.

Au final Makoto elle fait pas mal hippie.

flying-witch-5187563Flying☆Witch – Idzuka Chisa

Ouais ok j’ai dit un personnage par série mais là c’est pas pareil, y a une étoile dans le nom et puis c’est un one-shot qui n’est pas lié à Flying Witch (et fallait que je parle de Makoto). Et puis :

C’est une sorcière lycéenne à couettes avec un petit coté yandere (même si c’est pour rire en fait).

JUSTE.

kurumi-manga2Gakkou Gurashi! – Kurumi Ebisuzawa

Elle a des couettes, les cheveux violet et trimballe toujours une pelle ce qui est à la fois drôle et classe. Après le personnage a rien de bien intéressant, juste que c’est l’un des plus amusants de la série (sans être gavant comme une certaine gamine à cheveux rose).

rory_mercury

Gate – Rory Mercury

Dans Gate c’est assez dur de ne pas trouver son bonheur tellement la plupart des stéréotypes féminins sont présents. Du coup y a ceux qui préfèrent Tuka, la blonde elfe, ou Lelei la jeune mage (qui fait peur des fois). Et moi ma préférence va pour Rory Mercury, la goth-loli tueuse avec sa grosse hache. Si au départ j’ai flashé sur son chars-design, c’est beaucoup pour son caractère que j’ai fini par complètement l’aimer. Dès qu’elle rencontre le groupe principal elle s’y incruste en mode complètement normal et son comportement décomplexé, avec lequel elle fait un peu ce qu’elle veut. Et puis quand elle se bat c’est toujours quelque chose. Et sa manie, qu’on voit surtout dans la saison 2, de vouloir séduire Itami est assez drôle et attachant à la fois. Puis grâce à ça elle évite de se limiter à un bête cliché de goth-loli, même son appartenance au culte du dieu de la mort prend rapidement un peu d’épaisseur.

Oh et puis son « discours » contre la journaliste vers la fin de la saison 1. Il était juste parfait.

imageGekkan Shoujo Nozaki-kun – Chiyo Sakura

Il y a bien le coté fille romantique qui la rend un peu naïve dans certaines situations qui est sympa. Ou encore ses réactions qui sont source de nombreux rires tout le long de la série. Mais moi ce qui m’a fait craquer chez elle ce sont clairement ses deux rubans.

3242926142_1_7_5bcpwzgqGochuumon wa Usagi Desu ka ? – Ujimatsu Chiya

Très franchement c’est très dur pour moi de choisir parce que j’aime vraiment TOUT le cast de Gochiusa. Rize est super cool, que ce soit avec son design et son caractère tantôt badass tantôt mignon est génial. Puis mine de rien Sharo est pas mal non plus, son amour ultra assumé pour Rize est traité assez intelligemment et sa nature de « fausse bourge » lui confère un caractère particulier que j’aime beaucoup.

Mais finalement celle que j’aime le plus c’est Chiya. Il y a pleins de trucs que j’adore dans son personnage. Déjà y’a bien sûr sa relation avec Kokoa, les deux formant un duo au top, Chiya suivant à fond le caractère un peu trop enjoué et énergique de Kokoa. Avec les autres personnages, sa relation avec Sharo n’est pas en reste, loin de là même. C’était ultra appréciable de voir Chiya épauler très sérieusement son amie d’enfance à quelques occasions au cours de la série. Même si ces moments sont assez rares, ils montrent vraiment que les deux personnages entretiennent une réalité super proche. Et j’ai adoré voir cette relation être grandement mise en avant dans un des chapitres du comic anthology.

Sur Chiya en elle-même, sa personnalité ultra zen renvoie un tas d’ondes positives. Elle s’énerve jamais et quand c’est le cas elle le fait pas vraiment bien (mais de manière super adorable). Elle est pas douée en sport, ce qui la déprime pas mal par moments. Elle a aussi du mal avec les puzzles mais ça je comprends pas trop pourquoi. Ça lui donne un petit coté fille fragile qui me fait craquer. Enfin la passion avec laquelle elle souhaite faire du Ama Us An un café « mondialement reconnu » est super brulante, ce qui déteint un peu avec ce coté « zen » qu’elle renvoie. Enfin son kimono de travail est juste top, ainsi que ses longs cheveux noir et sa frange.

Bref, c’est un personnage dans lequel je me retrouve assez bien. Sa place au sein de la série est mine de rien plutôt centrale. Ses remarques bourrées de sous-entendus (surtout quand ça concerne Sharo) et son second degré ultra présent en font (finalement) mon personnage préféré de la série.

prip-84757619-3-1GTO – Urumi Kanzaki

J’ai plus trop souvenir de toute l’histoire avec elle (surtout que j’ai vu que l’anime) mais j’avais bien aimé sa personnalité un peu anarchiste. Même si ça retombe un peu après, elle continue d’avoir un comportement très osef de la société et de ce qui l’entoure. Ce qui collait complètement à comment j’éais personnellement lors du visionnage de la série il y a 2–3 ans. Son intelligence relevait aussi le niveau du cast principal, pas vraiment fou puisqu’il m’était surtout en avant les idiots. Donc avoir un personnage qui n’avait pas froid aux yeux et qui en plus était foutue de bien réfléchir, qu’est-ce que ça a fait du bien au final.

grimgar-12g2Hai to Gensou no Grimgar – Yume

Il y a presque autant de raisons d’aimer Yume que de la détester. C’est une archère mais pendant une bonne partie de la série elle se bat uniquement au couteau parce qu’elle est nulle à l’arc. Puis elle nous offre des plans de son fessier complètement fous. Enfin elle se fait sans cesse troller sur le fait qu’elle serait une planche à pain alors que non bordel ça se voit Ranta paye toi des yeux svp.

Mais voilà qu’elle balance des troll face affreusement géniales et que je remarque enfin son tic linguistique avec ses « -na~~ » à tout va. Ça a suffi à me faire chavirer. La scène très intimiste entre elle et Haruhiro n’ayant fait que me conforter dans cette décision.

fec370dcf34ee9049540fb9afee94f22_400x400Haiyore! Nyaruko-san – Nyaruko

(Hommage tout de même à Cthuko et sa divine seiyuu Miyu Matsuki partie trop tôt)

Lors de mon premier visionnage, j’étais vraiment pas fan de Nyaruko et de la série en générale. J’avais même fini par drop l’anime au bout de quelques épisodes. Mais j’ai fini par lui donner une seconde chance une ou deux années plus tard et mon avis changea alors complètement. Bon, Nyaruko était toujours aussi collante avec Mahiro, ce qui peut être en soi vraiment très lourd. Mais elle bénéficiait tout de même de quelques moments plus sérieux où on voyait que ses sentiments étaient sacrement sincères. Surtout qu’elle était la seule à bénéficier de ce traitement, Cthuko et Hasuta étant surtout là pour la comédie. Et mine de rien voir Nyaruko persévérait alors que Mahiro fait que la remballer (même un peu violemment des fois) bah ça a fini par me faire vraiment beaucoup apprécier le personnage. Puis son extravagance était rigolote.

51ffgu2pmcl_largeHataraku Maou-sama! – Chiho Sasaki

Loli-boobs + Nao Touyama + couettes. Y a déjà un excellent combo qui pourrait expliquer mon amour pour ce personnage. Mais elle clairement ce que j’adore c’est que (attention spoiler quand même) OMG elle se confesse (!!!). Et les persos qui ont du caractère dans une romance ça me plait.

tumblr_nnjeltik4e1ro1no1o1_1430258609_coverHibike! Euphonium – Kumiko Oumae

Je pense avoir jamais connu un personnage qui sent à ce point le yuri. Mais pas le yuri en mode humour (sinon j’en connais un tas, rien que dans Yuru Yuri), du yuri sérieux, une vraie tension romantique en somme. Et pourtant comme j’avais vu Hibike! Euphonium après tout le monde, j’étais déjà au courant que tout ça n’était que mensonge et je savais même les véritables sentiments de Reina. Mais je voulais juste y croire tellement le regard de Kumiko sur sa camarade respirait d’amour. La manière dont elle remballe son ami d’enfance aussi, avec une violence qu’elle captait même pas. Au point que je me souviens juste de lui comme « le gars que Kumiko a rembarré ». Le pauvre.

Bon je me rends compte que là je parle plus de la relation Kumiko x Reina. Alors que j’aime beaucoup son caractère également. Elle est pas mal désintéressée de tout mais bon elle se dit « je vais un peu faire genre je fais un truc hein ». Puis quand elle comprend que pour choper son crush (laissez moi y croire, laissez moi dans mon illusion) elle devait gérer dans à la musique, elle a commencé à se donner à fond. Ses reaction-face étaient très bonnes aussi. Et ses ponytail aussi.

seaweedhair-jpgoriginalHozuki-san Chi no Aneki – Mai Mizuno

Hozuki-san Chi no Aneki n’est pas un manga très original. Juste une comédie ecchi avec comme plot de base un mc qui aime sa soeur, vice-versa (mais elle le rejette parce que la magie) et pis c’est tout. Mais il y a Mizuno. Et ça change tout. Enfin pas vraiment, le manga reste très moyen. Mais j’adore ce personnage. D’abord pour le design, terriblement séduisant avec ses longs cheveux noir ondulant. Le dessin leur confère un charme incroyable que j’aime vraiment, mais alors vraiment beaucoup. Ensuite, j’aime bien son caractère de fille nonchalante, souvent en retrait et qui veut surtout être tranquille. Elle rembarre pas mal le mc à cause de ça d’ailleurs, même s’ils finissent par devenir « ami ». Enfin, un chapitre sur elle qui était génial, où on verra son personnage davantage en profondeur. Et puis elle, au moins, n’est pas tombée dans la déchéance comme les autres personnages dans * Hoozuki-san Chi no Aneki (+Imouto)*.

largeHyouka – Eru Chitanda

« watashi kininarimasu ! » et longs cheveux noir à frange (j’ai un truc avec cette coupe) me suffisent pour l’adorer. Et son optimisme. J’aime les personnages optimistes.

tumblr_nd1jbhekth1rbnx7io1_500Inou-Battle wa Nichijou-kei no Naka de – Hatoko Kushikawa

Son long speech dans l’épisode 7 était juste incroyable. Ainsi que son passage à la plage.

4bb213687324b211ecaed38a62b94078Inu x Boku SS – Karuta Roromiya

Revoilà une fille qui mange beaucoup. Totalement adorable, j’ai été achevé par son ending. Chanté par Kana Hanazawa, sa seiyuu. Impossible de résister.

 

5004321

Jinrui wa Suitai Shimashita – Watashi

J’aime Watashi pour les mêmes raisons que j’aime Jinrui wa Suitai Shimashita dans son ensemble. Pareil que Kumiko pour son coté « osef de tout », ce qu’elle veut souvent c’est ne pas trop se fatiguer ou faire faire le boulot par les autres. Puis sa fierté mal placée qui lui fait balancer des répliques sarcastiques à tout bout de champ est sa manie que j’apprécie le plus. Et le final de la série bien plus centré sur elle et les relations avec les autres était excellent.

320055Jinsei – Fumi Kujou

Alors elle c’est parce que son truc ce sont les sciences humaines et moi je suis en sciences sociales du coup bah ça passe bien et…

Ouais bon ok.

tumblr_nk33j0hzox1s307p6o1_500JoJo’s Bizarre Adventure – Mariah

Je pensais pas mettre de persos pour Jojo mais je me suis soudainement rappelé de Mariah dont j’adore le design. C’est globalement tout.

jyoshikausei-16Joshikausei – Momoko Futo

Comme pour Area 51, un manga que j’ai débuté pendant la rédaction de cette liste. Et là c’est Momoko qui a su se faire rapidement une place. Pourquoi ? Parce qu’elle adorable avec sa petite tête de lycéenne lambda, au comportement nonchalant et pleine de malice. Elle a toujours le sourire, s’amuse souvent à partir de rien et les moments qu’elle partage avec ses amis sont beaux. Un vrai coup de coeur pour ce personnage qui aime la vie et la croque à pleine dent.

tumblr_m8xvdotvu01qzyy6oo1_500Joshiraku – Kigurumi Haroukitei

À mon sens c’est elle qui représente le mieux la série. Joshiraku c’est globalement une parodie de série moe bien random par l’auteur de Sayonara Zetsubou Sensei. Et Kigurumi elle est complètement dans ce délire, elle joue à la fille mignonne mais de temps en temps elle se fend un sourire narquois complètement hypocrite. Et ça, j’adore.

0ksncpjhKantai Collection – Kongou

J’étais hype (un peu) par son perso avant de voir Kancolle parce que son design est cool, Nao Touyama (toujours elle) et que son caractère me rappelait Karen Kujou (on y arrive à elle). Mais au final nan Kongou elle est juste complètement stupide (bon sang le concours de curry) et c’est tout. Du coup c’était la déception/10. Mais elle est là quand même parce que la seiyuu + le design + « BURNING LOVUUUUU ».

Mais j’assume pas du tout.

nanami_yasuri_7890Katanagatari – Nanami Yasuri

Un personnage particulièrement cool à l’écriture ultra intéressante. Même si j’ai surtout adoré chez elle son pouvoir qui la rendait super cool/badass/terrifiante. Ainsi que son design qui est, comme le reste de la série, très joli.

tumblr_nrbth50rfo1td8enro1_500

Kill la Kill – Mako Mankanshoku

Mais que serait Kill la Kill sans Mako ? Une série inférieure à celle que nous connaissons, tout simplement. Son apport est immense, autant dans l’humour que dans la trame principale. Elle apporte une légèreté capitale pour la série qui était par moments assez dure. Ses discours avaient beau interrompre des combats et briser au passage le rythme complet d’un épisode, ils n’en restaient pas moins brillants et juste dans le fond. L’épisode 7 de la série reste un de mes préférés, d’une part parce qu’il utilise super bien la relation Ryuko/Mako, et pour son uniforme juste trop cool. Et que c’était bon de la revoir se battre avec à la fin de la série.

Mako, elle est plus qu’une « waifu » ou une « best girl ». Là, c’est vraiment un personnage excellent et primordial qui va réussir à porter la série dans laquelle elle est. Oh et son ship super discret avec Gamagoori est adorable.

tumblr_o746yn6wfv1skbmyho1_540Kiniro Mosaic – Karen Kujou

LA VOILÀ. Par où commencer par contre ? Non parce que j’ai juste une tonne de trucs à dire sur elle. Déjà sa seiyuu, Nao Touyama, un classique vous commencez à prendre l’habitude. Et franchement là elle fait un job super parce qu’elle rend super pour le personnage. Puis il y a son design, celui d’une jolie blonde avec un petit chignon sur le coté qui rend ultra bien. ET SA VESTE aux couleurs de l’Union Jack. Puis il y a sa personnalité. Et ohlala qu’elle est géniale. Karen c’est un peu une sorte de troll moe. Quand je disais que Kongou lui ressemblait (même si elle est nulle), c’est pour ce coté un peu random à faire souvent ce qu’elle veut. Celle qui subit le plus ce coté du personnage est la pauvre prof Kuzehashi. Après ça peut se comprendre, ses parents sont ultra stricts. Genre sa mère qui la menace de manger un délicieux gâteau devant elle en guise de punition. MAIS QUELLE HORREUR. Et son père qui est un peu trop détendu quant à la vie. Genre la façon dont elle se ramène au japon. Ce fut le meilleur flashback de tous les temps. Et puis elle a pleins de formes différentes trop bien : maid, délinquantes, été… Et l’histoire de Shinobu où elle est une pirate était TROP BIEN.

Plus concrètement, son personnage est ultra important dans la série (un peu comme…Mako dans Kill la Kill mais ça fait bizarre à dire). Elle est source de bonne humeur constante et de nombreux gags (AYAYA) et a une faculté à tourner en dérision toute situation. Le personnage en lui-même est aussi indirectement drôle, notamment quand elle se fait crier dessus dans la saison 2. Et par rapport au reste du cast, même s’il est sympathique, elle dynamise grandement une série un peu trop ennuyeuse quand elle n’est pas là.

53ouwp1Kiznaiver – Nico Niyama

« Les amis c’est comme la sauce miso ! »

Merci Nico d’exister pour balancer de telles phrases. Son personnage ressemble énormément à Mako de Kill la Kill, avec un caractère enjoué et un peu naïf qui apporte beaucoup de bonne humeur au groupe. Au début de Kiznaiver, elle est pas mal utilisée comme moyen de détendre l’ambiance, surtout que l’introduction de la série était un peu lourde par moments. Là où les deux personnages divergent, c’est que Nico, à la totale opposée de Mako, se joue un rôle. Elle n’est pas réellement cette fille enfantine qu’elle montre habituellement. Au contraire, elle est assez intelligente et débloquera plusieurs fois la situation.

Et du coup on a là une alchimie avec un personnage extravagant mais loin d’être dénué de sérieux. C’est même top que Nico ne sorte pas de son rôle de « amie des fées » quand elle parle avec intelligence. Personnellement, et même si les autres personnages étaient cool, c’est de loin celle que j’aurais le plus aimé suivre tout au long de l’histoire. Et puis elle a un chara design tellement cool.

3ef9e760a57eb8520a40b904b91ec61dd3b6f2be_hqKoi to Uso – Takazaki Misaki

Le choix est-il réellement permis ? Bon, si choix il y a, de toute façon il n’est pas équitable. Sasana est peut-être sympa, Misaki défonce tout. Déjà parce qu’elle se confesse dès le putain de premier chapitre avant d’avoir comme seul opposant le gouvernement japonais. Rien que ça. Mais pourtant, ça va pas trop l’arrêter. Un peu au début, car quand même c’est le gouvernement faut pas trop déconner, mais elle fera souvent preuve de caractère. Bref, c’est une fille qui ose et ça reste top tellement c’est pas vraiment commun.

komorebi-no-kuni-4226715Komorebi no Kuni – Lulu Narding

Elle adore manger, elle a une jolie tête innocente et mignonne et porte un tas de tenues différentes au cours du manga qui rendent toutes super bien sur elle. Tout simplement.

tumblr_odljq7nar71qz64n4o1_500Kono Bijutsu-bu ni wa Mondai ga Aru! – Maria Imari

J’aurais du mettre Mizuki mais impossible pour moi de résister à Maria. Déjà il y a la traditionnelle Nao Touyama, mais surtout qu’elle fait là un personnage atteint de chunnibyo. Un cliché que je détestais il y a encore peu. Mais celle d’Imari n’est jamais lourde, elle sait rester un peu terre à terre quand nécessaire. Puis son design à base de jolies couettes est irrésistible pour moi.

megumin_13903Konosuba – Megumin

EXPLOSION !

Avant Konosuba j’avais franchement beaucoup de réticences avec les persos à tendance chuuni. La faute à une certaine série de KyoAni que je ne citerai pas. Donc quand Megumin s’est présentée dans la série, j’ai eu une petite appréhension…pendant deux secondes. Parce que dès qu’elle s’est mise à parler + son chara design j’étais déjà conquis. Surtout que son perso devient rapidement très adorable. Déjà que sa chuuni est finalement assez réelle vu que là elle n’invente pas ses pouvoirs (juste qu’elle surjoue à MORT). Ses « EXPLOSION ! » étaient sacrement cool. Même si après elle sert plus à rien et devient même un poids. Ah et le fait qu’elle soit la plus « intelligente » du groupe avec Kazuma lui permet de pas mal se distinguer de Darkness et d’Aqua.

Mais surtout.

EXPLOSION !

taeko_hiramatsuKore wa zombie desu ka ? – Taeko Hiramatsu

La partie de carte dans le premier oav. Et elle a des couettes et une voix mignonne. En vrai elle a pas du tout été développée dans l’anime comme le manga et c’est dommage parce qu’il y avait de quoi faire.

Mais bon elle reste la plus adorable de tout le cast.

4ab65924bc7bfe655aa49c6cfc43a6fdbe6fc722Koufuku Graffiti – Ryou Machiko

Comme le faisait remarquer Kirin, Ryou mange d’une manière ultra érotique. Mais je vous jure si elle est là c’est pour ses liens avec sa grand-mère défunte et Kirin. Je garde vraiment un bon souvenir de ce personnage, tout comme de Koufuku Graffiti en général. Même si elle avait pas une profondeur d’écriture incroyable, elle était très sympathique et son évolution suite au décès de sa grand-mère m’avait pas mal touché.

69dfcea825c783ec4913438d3fc136be3b15363a_hqKoukaku no Pandora – Nene Nanakorobi

À défaut d’avoir compris la série (avait-elle réellement un sens ?), j’aurais fait connaissance avec une adorable cyborg.

mumei_13053Koutetsujou no Kabaneri – Mumei

Ok elle est cute mais elle était vachement conne sur la fin hein.

Ce qu’elle fait là du coup ? Bah elle est juste trop cute et j’ai pas d’honneur du coup je la mets là voilà. SUIVANT.

mitsuki_nase_54100Kyoukai no Kanata – Mitsuki Nase

Ceux qui me connaissent le savent bien : je déteste Kyoukai no Kanata. Un peu trop farouchement mais je le déteste quand même. Je déteste les clichés qu’on peut voir dans la série. Un bon exemple avec le pote du héros qui a le fétiche des soeurs. Comme l’autre a le fétiche des lunettes. Et du coup si j’ai bien aimé Mitsuki c’est parce qu’elle les snobe à mort en mode « bande de grosses merdes ». Autant dire que niveau identification dans le personnage je me retrouvais beaucoup.

maki_natsuo_11237Love Lab – Natsuo Maki

Quand je repense à elle je me dis qu’elle était vachement innocente et pure. Puis je me rappelle son délire avec son dakimakura maison. C’était assez weird quand même. Mais elle reste cool.

homura_akemi_20085Mahou Shoujo Madoka★Magica – Homura Akemi

Passons rapidement en revue les points que j’adore chez elle : tout son plot dans l’anime, son combat contre Mami dans le film 3, son pouvoir, son design, le design de ses rubans, l’évolution de son design dans le film 3 (dur d’expliquer sans spoil) et le fait qu’elle a vraiment trop la classe.

Après c’est comme pour Senjougahara, c’est un personnage très populaire et je l’aime plus ou moins pour les mêmes raisons que la majorité donc un peu flemme de répéter ce qui déjà dit un peu partout. Du coup voilà. Elle est cool. Argumentation voilà.

lmuth38Majo to Houki to Kurobuchi Megane – Noriko Harii

Outre son design que j’aime beaucoup (longs cheveux noir, lunettes qui font leur effet), je m’identifie fortement en son personnage. Au début, elle n’assumait pas et rejetait même son attirance pour Rhianna et donc le yuri. Mais avec le temps, elle se laissera peu à peu aller vers le coté obscure avant de basculer entièrement, sans vraiment s’en rendre compte. Pour au final pleinement accepter son affection envers le yuri.

Et bien vous remplacez yuri par « moe/Gochiusa » et vous avez moi.

a2dbc3fc214942b97d34f2005c7d138d76011a69_hqMasamune-kun no Revenge – Neko Fujinomiya

Il y a clairement pas à choisir. La best girl de Masamune-kun no Revenge, c’est de très très loin Fujinomiya. En gros, vous prenez Marika de Nisekoi en encore plus engageante (c’est possible), vous en faites une véritable « lady » et vous obtenez Fujinomiya. Sa relation avec Masamune est incroyable, surtout qu’elle est pleine de vie malgré une santé très fragile (tiens comme Marika). Et un élément de l’histoire la rend clairement top, mais le dire ce serait faire un gros spoil. Retenez juste que cette fille est une vraie perle.

yonomori_kobeni_12531Mikakunin de Shinkoukei – Kobeni Yonomori

Très franchement c’est le design du personnage qui l’amène ici. Parce qu’au niveau écriture, ok Kobeni était mignonne, gentille et tout mais la morale de la série « le mariage forcé c’est cool finalement hein » me laisse un gout beaucoup trop amer dans la bouche.

e2f918d8d71c61850c0c21252ccd0572Monogatari Series – Senjougahara Hitagi

Oui je sais c’est pas original. Et comme tout le monde je l’aime pour son caractère ultra prononcé, ses cheveux violet, ses arcs qui sont toujours super cool ou pour ses dialogues particulièrement bien sentis, surtout avec Araragi.

Et je l’adore surtout pour la scène dans la forêt à la fin de Bakemonogatari. Clairement ma scène de romance préférée parmi tout ce que j’ai pu voir.

PS : par contre si on pouvait nous rendre la Senjougahara avec les cheveux longs ça serait cool svp.

24407Monogatari Series: Second Season – Mayoi Hachikuji

Je triche encore mais concrètement qui s’en fout. Je suis obligé de mettre Mayoi Hachikuji parce que son arc. AH. SON ARC.

large-copieMusaigen no Phantom World – Izumi Reina

On repart dans les classiques avec une fille qui mange beaucoup. Et à longs cheveux noirs. En mode ojou-sama un peu prude (je crois que c’est pas un cliché très représenté dans cette liste mais en général j’aime bien ce genre de persos). Niveau écriture c’est pas la meilleure, elle est même dépassée par Ruru dans ce domaine (oui son épisode à elle seule était sacrement sympa) mais bon que voulez-vous, on ne va pas renier ses préférences.

pqtzxahNetoge no Yome wa Onnanoko ja Nai to Omotta? – Akane Segawa

Alors Ako était très cool mais le cliché de l’otak-gamer-hikikomori qu’elle représente bah j’en suis pas vraiment fan, même s’il véhicule une part de réalité. Surtout qu’à coté on a Akane, une fausse-tsundere qui, c’est assez obvious, kiffe le héros mais va lui foutre la paix au profit de sa relation avec Ako. Et elle assume à fond son coté gameuse au sein du groupe (au lieu de chercher à préserver son image de lycéenne modèle), ce qui en fait un personnage très sincère et, mine de rien, assez naturel.

tumblr_obavh0zwk61rbnx7io1_500New Game – Hifumi Takimoto

C’est une fille ultra méga timide et pourtant ultra jolie et bien en forme. Elle adore son petit hérisson qui lui rend pas vraiment cet amour du coup ça donne encore plus envie de la protéger. Bref, j’adore son design/physique et sa timidité me fait craquer. Et son cosplay lors du TGS était juste parfait.

 

image-2

Nisekoi – Chitoge Kirisaki

Alors Chitoge c’est de loin la best girl de Nisekoi. Ouais je dis ça comme ça, direct je vous impose ma doctrine, ma pensée unique. Si vous êtes pas d’accord c’est que vous êtes un soldat rebelle à la solde de cette organisation perverse du nom de « Fan Club Officiel d’Onodera ». (je vais tellement me faire des ennemis) (alors qu’en vrai je l’aime bien Onodera)

Pour être plus claire, j’aime beaucoup l’évolution de Chitoge sur les six premiers tomes. Juste ceux-là parce qu’après c’est comme le reste de la série, plus ou moins un sur-place quasi-permanent pas si chiant mais un peu chiant quand même. Je préfère prévenir, je vais spoil la suite du manga à partir du tome 6 (le festival du lycée) et après.

Donc, ce qui est top chez Chitoge c’est son évolution. De base, c’est une « tsundere » qui pour le coup déteste vraiment Raku. Mais à force, ses sentiments changeront et elle finira pas en tomber amoureuse. Suite à ça, son écriture sera complètement chamboulée car on nous mettre qu’elle assume à fond ses nouveaux sentiments. Et ça c’est top. Surtout qu’elle essaye vraiment de faire des efforts pour témoigner cet amour, que ça peut la gêner par moments ou, au contraire, la rendre toute heureuse quand ça va dans son sens. C’est une facette du personnage qui la rend complètement adorable à mes yeux car son amour transpire la sincérité car on l’a vu naitre. Ce qui est bien plus efficace que Marika qui s’appuie sur des flashback ou Onodera qui s’appuie sur, euh, le bon feeling ? (je me moque un peu mais concrètement ça passe nickel, c’est un amour assez pur en mode « bah je suis tombé amoureuse de lui car ça passait bien » et ça se suffit très bien)

Outre sa romance, Chitoge a quelques caractéristiques qui la rendent adorable. Le fait qu’elle soit surexcitée quand elle participe à des activités collectives entre amis est attachant lui aussi. Son énergie et son intrépidité en font un personnage bon à vivre.Enfin c’est aussi une fille qui mange beaucoup. Fichtre.

tumblr_n8kymtjxpq1tz1a8uo1_500No Game No Life – Stephanie Dora

C’est assez dur de considérer réellement comment est Steph. Elle a de vrais compétences en matière de gestion mais face aux autres personnages de la série elle fait pale figure. Elle passe même pour l’idiote de service. Sans doute pour ça, que je l’aime bien. C’est la fille un peu idiote mais pas trop qui prend cher à chaque épisode, toujours tourner au ridicule. Et puis je dois avouer que c’est de loin mon chara design préféré du cast féminin (et de la série même).

3789613_origNon Non Biyori – Renge Miyauchi

Alors c’est là que la notion « best girl » de l’article est vachement importante parce que ouais Renge c’est vraiment pas une waifu (appelez pas la police svp). Plus sérieusement, c’est quasi impossible de mettre un autre personnage à sa place (j’ai hésité avec Hotaru mais c’est tout). Tout simplement parce que, au-delà même de personnages qui portent leur série comme Mako et Karen, elle incarne sa série. Renge est Non Non Biyori. « Nyanpasu » et ses autres manies/mimiques/réactions sont autant de sources de joies et de rires dans la série. Son chara design assez original (une petite fille aux cheveux violet à couette et au regard constamment blasé) dénote particulièrement avec le reste de la série. Et le personnage en lui-même, souvent surexcitée quant à certains événements autour d’elle. Elle est constamment au top, encore plus dans l’oav de la saison 1 qui mine de rien la développe un petit peu.

oda-nobuna-no-yabou-nagahide-niwa-iphone-4-wallpaper-640x960-2Oda Nobuna no Yabou – Nagahide Niwa

100% cliché, 100% approuvée par moi pour son design et sa voix, 100% classe avec son éventail.

tatsumaki_12481One-Punch Man – Tatsumaki

Il y a un peu le coté « loli énervée trop fière d’elle » qui est cool mais si je la kiffe c’est juste parce qu’elle possède mon super-pouvoir préféré : la télékinésie.

Rien de plus cool que la télékinésie. Rien.

yuiOregairu – Yui Yuigahama

Dans la première saison, Yui était clairement dans le rôle de la jolie fille populaire un peu (pas mal) idiote. Ce qui, par nature, l’empêcher de se rapprocher d’Hachiman alors qu’elle le souhaitait. Après tout, elle représente tout ce qu’il déteste, donc dur d’outre-passer ça. Et pourtant elle persistera en rejoignant son « club » qu’il formait jusqu’alors avec Yukinon. Ajoutez à cela quelques gags bien sentis, une manière de saluer « marquante » (j’imagine qu’au Japon c’est juste un équivalent de nos « yo » ou « b’jour » donc bon) et un chara design assez joli, et vous avez un personnage extrêmement sympathique.

Mais ça ne s’arrête pas là. Parce que viens ensuite Oregairu Zoku, avec une Yui qui dépasse toutes les attentes. L’année dernière, lors de sa diffusion, je me souvenais surtout du personnage comme décrit plus haut, mais avec une certaine insistance sur le coté « nunuche du groupe ». Et lors de cette seconde saison, Yui m’a juste bluffé. Elle a dépassé Yukinon sur un tas de domaines, notamment l’audace (après Yukinon vivait une seconde saison difficile). Elle fut la première à ouvrir ses sentiments dans le duo principal, sa relation avec Hachiman montant d’un cran. Et quand la situation semblait bloquée, elle continuait de se démener à sa manière pour en sortir, à sa manière. Le tout avec objectif de préserver ses deux amis qu’elle avait en Hachiman et Yukinon. Ce qui aura pour effet de commencer à briser la glace au sein du groupe. Ce sera surement long et compliqué, mais grâce à Yui, le trio principal connut une évolution majeure lors de cette seconde saison. Un des personnages que j’apprécie et respecte le plus dans cette liste.

rinko_yamato_70503Ore Monogatari – Rinko Yamato

Rinko c’est un peu la petite amie parfaite en même temps. Pas vraiment parce qu’elle fait de délicieuses pâtisseries (même si c’est un point extrêmement positif), surtout parce que ses sentiments sont ultra trop pur pour ce monde de brute. Mais ça va elle est tombée sur Takeo donc ils pourront vivre heureux tous ensemble.

ayase_aragakiOreimo – Ayase Aragaki

Oui Kuroneko elle est top bla bla mais moi historiquement c’est Ayase que j’adore (au tout tout début c’était Kirino mais c’était une erreur). Y a son coté yandere que j’aime bien, même s’il est sacrement cliché. Ainsi que sa voix. Et son design, très simple mais cruellement mignon. Et euh bah c’est tout en fait.

Après c’est carrément Kuroneko le meilleur ship de toute la série mais là n’est pas le sujet.

tumblr_o1ybn2vcng1v7ontmo1_500Osomatsu-san – Totoko Yowai

Un truc que j’ai compris chez moi y a pas longtemps c’est que j’ai vraiment un truc avec les personnages qui se comportent comme de vraies ordures, souvent gratuitement. Et Totoko elle est à fond dans ce délire. Surtout qu’en apparence c’est une pure waifu, mignonne et aimante. SAUF QUE NAN. Elle est juste une idole méprisante qui fait ça juste pour le fric. Elle se fout royal de ses fans et manque pas de piquer des crises de nerfs de temps à autre. En plus elle est une idole NULLE. C’est une grosse manipulatrice qui abuse de sa qualité de waifu (ratée certes), ce qui en fait une sorte d’anti-waifu que j’adore.

outbreak-company-myucel-foaran-iphone-4-wallpaper-640x960Outbreak Company – Myucel Foaran

Je vais prendre un risque mais franchement je crois que c’est le personnage-maid le plus cool que je connaisse. En tout cas c’est de loin mon préféré. Rien à redire sur son design juste au top avec ses couettes, son coté elfe qui rend bien et un sourire timide qui en fera chavirer plus d’un. Mais c’est sa relation avec le personnage principal qui est sacrement cool aussi. Ça se développe, ça prend forme, c’est crédible et surtout ça ose un peu. L’épisode où elle se cache dans sa valise pour l’accompagner au japon était de loin mon préféré de la série. Avec celui de la plage.

tumblr_nlbrl6kvi21slitoto9_1280Oyasumi Punpun – Sachi Nanjou

Mon dieu une adulte ! Et pas n’importe laquelle, un personnage hautement complexe dans lequel, j’en suis presque sûr, on devrait retrouver un peu d’Inio Asano. Une artiste, mangaka perdue qui sera un élément majeur dans l’évolution de Punpun. Et ce que j’ai beaucoup aimé son abnégation envers Punpun vers la fin. Dur d’expliquer sans spoil mais en gros : c’est une brave fille, plus ou moins honnête avec soi-même et qui cherche à se faire une place dans la société, à sa manière.

c5200925-9cac-44d6-8071-ef83341bf057Panty & Stocking with Gatherbelt – Stocking Anarchy

Déjà c’est le design du perso que je trouve top (le look goth-loli, ses formes, le fait que son symbole soient les bas…). Le fait qu’elle se bat avec des sabres est cool. Car les sabres c’est cool. Et puis je m’identifie plus dans son caractère un peu détaché des autres et qui se plait plutôt à être seule (même si avec elle cela prend un sens très sexuelle). Surtout qu’en face Panty est trop vulgaire pour moi.

Après il y a l’épisode sur la romance entre Stocking et un fantôme qui était vraiment très bon. Le thème Chocolat de Teddyloid (ce gars est top) rendait très bien pour cet épisode plus émotionnel et tranchant fortement avec le reste de la série, bien plus énergique. Un de mes épisodes préférés du coup, surtout que ça mettait sous un autre jour la relation de soeur qu’entretiennent Panty et Stocking.

ym3mrovPrunus Girl – Kizuna Aikawa

La (très) belle leçon que j’aurai retenu de Prunus Girl, c’est que le plus important en amour, ce n’est ni l’apparence, ni le sexe, mais juste la personne que l’on aime.

Et puis il était vachement mignonne quand même.

376fa591ad6bdae7e4f9fde0997deccc2272e6f1_hqRakudai Kishi no Eiyuutan – Stella Vermillion

Niveau écriture c’est clairement Shizuku la plus intéressante. Mais niveau design c’est plutôt Stella.

La scène de la cabane. Il faisait chaud. Mon dieu.

5eeff4336939e7ff21235ed38b22ef9f1466371825_fullRe:Zero – Priscilla Barielle

Pour moi ça se jouait entre Priscilla et Anastasia (la fille au look de russe). Deux grosses connasses bien assumées. Un stéréotype qui me plait de plus en plus ces derniers temps, à ma grande surprise. Le choix s’est fait sur le design. Priscilla ayant de bien plus gros arguments (ahem) que sa rivale. Et j’aime bien son caractère bien plus tranché que celui d’Émilia, un peu trop lisse dans la seconde partie de la série. Et le fait que ce soit une grosse princesse bien riche qui n’est jamais sortie de son château (apparement) et qui prend pourtant tout le monde de haut comme si on était la dernière des sous-merdes consolide sa nature de garce hautaine à fort caractère. Ah et aussi elle est rousse donc 10/10.

kato_megumi_11323Saekano – Katou Megumi

J’aime les paradoxes. Et Katou est un véritable paradoxe vivant. Son caractéristique principal c’est de ne pas en avoir, elle est censée être une waifu sans en être une, ce qui donne à son personnage une saveur assez particulière. Elle transpire la normalité, encore plus que Nami Hitō dans Sayonara Zetsubō sensei (la fille par définition normale justement). Du coup, Katou déteint vachement à coté d’Eriri et d’Utah, respectivement les stéréotypes de la tsundere et de l’intello. Mais elle est pas dénuée de caractère pour autant. Elle est pas mal sarcastique, est du genre à se mettre au fond à glander sur son téléphone en attendant que ça se passe et, surtout, change de coiffure quand ça lui chante (un scandale à en croire le mc). Et surtout elle a aussi des sentiments, c’est pas mis très fortement en avant dans l’anime mais ça se sent quand même. Au final, ce qui fait l’intérêt de Katou c’est justement qu’elle n’a rien d’intéressant. Un vrai paradoxe.

6458321_20140723090028Saitou-kun wa Esper Rashii – Kotori Koizumi

L’adorable présidente du club des espers, avec un design adorable (et bien formée ( ͡° ͜ʖ ͡°) ). Surtout, elle entretient une relation plutôt mignonne avec Saitou, étant très gentille avec lui malgré le fait qu’il soit un peu lourd. Et le chapitre sur leur réconciliation parce qu’il a accidentellement fait tomber sa jupe (oui, un élément de pur fan-service va devenir un élément important dans leur relation, et ça c’est super cool) était au top. Pareil, son pouvoir a pris un peu de profondeur niveau écriture mais l’arrêt soudain du manga empêcha, comme tout le reste de l’intrigue, de savourer davantage ce genre de développements.

f87gwntSakurasou no Pet na Kanojo – Nanami Aoyama

Personnage pas vraiment marquant, dont j’aime bien l’apparence (la pony-tail <3). Mais elle bénéficie bon gré mal gré de son statut d’éternelle rejetée. Ça et le fait que c’est quand même un personnage qui bosse ultra dur pour atteindre son rêve même si c’est pas facile. Surtout qu’elle semble pas partir avec un quelconque talent pour ça. Alors qu’elle côtoie des génies. Dur.

capture-decran-2016-06-27-a-17-04-21-1Sansha Sanyou – Youko Nishikawa

La série était très très bof mais au moins son chara design était cool. Elle avait des reaction-face adorables et quelques manies de fille riche malvenue mais amusantes. Par contre choqué déçu qu’elle ait travaillée en costume et non en maid. Un manque de gout gravissime.

330056Sasami-san@Ganbaranai – Kagami Yagami

Kana Hanazawa qui fait « Funyaah » au moins 4 fois par épisode c’est le pied. Et puis, même si ça met beaucoup de temps à s’installer, sa relation avec Sasami était interessante. Et l’un des rares éléments de la série qui soit un minimum réussi.

717Sayonara Zetsubou Sensei – Rin Itoshiki

Il y a un tas de personnages féminins dans Sayonara Zetsubou Sensei. Mais alors pourquoi Rin ? Et bien parce que.

Sa chevelure est super belle. Juste. Voilà.

mayumi_yoshinoSilver Spoon – Mayumi Yoshino

Elle n’a pas un impact énorme sur la série (dans le sens où elle reste globalement secondaire à la trame principale) mais pourtant elle est vachement présente. Et c’est cool parce que comme pas mal d’autres personnages elle apporte ce coté très humain à l’histoire. C’était déjà présent dans FullMetal Alchemist mais ça l’est encore plus avec Silver Spoon. Mais bon si elle je l’adore c’est surtout pour son caractère super enjoué et sa passion débordante pour le fromage. Et ça m’amuse toujours de la voir piller la réserve secrète de ce pauvre Nakajima.

6c901c6c51193bfbe021fe13a55a039f161af41f_hqShirobako – Midori Imai

De toute la bande c’est celle avec le chara design que j’aime le plus, la ponytail sur le coté faisant tout. Et son ambition à devenir scénariste me rappelle moi quand j’étais au collège/lycée et que je m’amusais à écrire/inventer des histoires (ce que j’aimerais refaire mais genre en vraiment mais pas le temps). Et, mais c’est commun au groupe principal, son énergie et sa motivation à atteindre son rêve est admirable. Et son surnom de « Diesel-san » est étonnamment mignon.

un6_icpnShokugeki no Soma – Megumi Tadokoro

Même si je préfère souvent les personnages à caractère, cela ne m’empêche pas d’avoir un faible de temps à autres pour une fille gentille et maladroite. Après concernant Megumi, si elle était restée dans ce cliché là, j’aurais fini par lui préférer Erina. C’est bien l’évolution du personnage qui la rend aussi géniale. Elle va réussir à exploiter sa relation avec Soma afin de grandir et de s’affirmer, passant d’une cuisinière en manque d’assurance à un personnage fort et déterminé. Et ce même sans Soma. Elle conserve ce coté « petite fleur fragile » mais pas trop fragile quand même, elle sait se défendre.

tumblr_ncmq6b0eyb1rxvltmo1_500Solanin – Meiko Inoue

Meiko est sans doute le personnage en lequel je me retrouve le plus dans cette liste. Elle est comme de nombreux jeunes de son âge. Elle découvre la vie active, devient indépendante mais ne sait pas trop quoi faire de sa vie. Elle fait bien des trucs, mais ça reste vague, indécis et désintéressé. Elle s’ennuie dans sa vie. La société l’ennuie. Elle personnifie parfaitement les problèmes de nombreux jeunes, ce qui fait en partie de Solanin une oeuvre immense sur la jeunesse.

ichigo_moesaki_74351Sore ga Seiyuu! – Ichigo Moesaki

Elle fait tout pour passer pour une vraie idole, allant jusqu’à se donner un genre avec les fraises. Et pourtant elle reste un bon moment une simple employée à mi-temps en usine. Ce qui rend le tout mignon et un peu pitoyable à la fois. Mais ça me donne aussi envie de l’encourager à poursuivre ses efforts.

largeSoul Eater – Kim Diehl

Nan mais franchement une sorcière-tanuki c’est pas le top ? Aller ? Quand même. Ok en plus de ça elle a un petit développement bien sympathique, que ce soit sur sa vraie nature ou avec Ox qui lui donne un peu de profondeur. Mais une sorcière-tanuki. Juste ça quoi.

5-f-500x300Space Dandy – Adeli

Elle est au centre d’un de mes épisodes préférés de la série. Celui où on voit un Dandy plein de classe sous la responsabilité de cette enfant-alien à la recherche de sa famille. On voit pleins de facettes différentes de Dandy tout au long de la série, mais celles que je préfère c’est quand il a des responsabilités, un objectif « noble » à remplir. C’est dans ces moments qu’il était vraiment le plus cool. Après Adeli ça reste une enfant perdue un peu lambda. Mais c’était terriblement mignon comme épisode.

tumblr_nk8nwdhhqk1rs4yfmo1_500Steins;Gate – Suzuha Amane

Makise « CHRIISTINAAA » Kurisu est terriblement cool, mais Suzuha reste mon coup de coeur. Son arc est celui qui m’avait le plus touché de la série. Sa bonne humeur habituelle tranche assez bien avec l’émotion qu’il véhicule. Son surnom immédiatement adopté de « soldat à temps-partiel » prêtait vraiment à sourire. Et normalement on devrait la voir encore plus dans Steins;Gate 0. Ah que j’ai hâte.

large-2Sweet Guy – Hae-Jun

Pourquoi elle plutôt que la coiffeuse qui était en concurrence directe ? Probablement parce qu’elle possède un petit développement, un début de romance avec Ho-Sang qui la place directement au dessus. Elle est plus interessante à suivre. Voilà. Voilà…

(la fois dans le love hôtel était de loin le moment le plus ardent de l’histoire selon moi)

tumblr_inline_nwuaq1er1c1t8saa6_400Tamako Market – Kanna Makino

OUI c’est Tamako la meilleure de loin mais ici on parle de mes waifu/persos préférés donc voilà Kanna. Sa tête inexpressive cache en réalité un cerveau bouillant souhaitant tout mesurer et bricoler. Elle a un tas de mimiques mignons et drôles. Sa manie à rire de Dera était une excellente chose aussi. Déjà parce qu’il le méritait un peu quand même, mais surtout parce que c’était toujours avec un petit sourire en coin bien senti. La petite touche de sympathie qui rendait très bien dans l’adorable série qu’était Tamako Market.

capture-decran-2016-05-22-a-02-17-53Tanaka-Kun Wa Itsumo Kedaruge – Shiraishi

La pauvre qui se fait remballer par Tanaka (il le fait pas exprès en plus ce qui rend la chose encore plus horrible). Et même si son stéréotype, à savoir la fille modèle qui joue son rôle et est totalement différente (souvent décontractée) seule, a un coté un peu hypocrite, je le trouve assez sympathique. Dans le cas de Shiraishi, ça a le mérite d’être assez bien fait pour passer. Et puis le fait que Tanaka la « reconnaisse » va faire évoluer sa vision des choses, la faisant aller vers une sorte de juste milieu plus honnête. Et tant mieux, car elle est tellement mieux avec des lunettes.

tumblr_m0dfutesq31r27yzxo1_500Tasogare Otome x Amnesia – Yuuko Kanoe

Là je vais pas tergiverser, même si le personnage bénéficie d’un assez bon développement, c’est carrément le physique que j’adore. Faut dire que Maybe sait faire niveau joli fille. Jamais vu un fantôme aussi érotique que Youko ohlala.

18349236739be11c9c547b96840a35451428335881_fullTeekyuu – Nasuno Takamiya

Elle est pétée de thunes, elle le sait et se le cache pas. C’est une fille ultra hautaine qui serait ultra détestable habituellement. Mais là on est dans Teekyuu, la série la plus génialement random au monde et ça passe juste parfaitement.

tumblr_nesh9rwbly1t9kr5po5_500Tengen Toppa Gurren Lagann – Nia Teppelin

Sa façon de parler, son design, son sourire, tant de choses à adorer dans son personnage. MAIS SURTOUT sa manière de croire en l’humanité et en Simon. Une volonté sans faille qui perdurera jusqu’à la fin. Elle est un pilier de la série et de son message. Et puis cette fin. AH CETTE FIN MON DIEU.

311495_250719114981667_250690231651222_622347_405559405_nTengen Toppa Gurren Lagann: Kirameki★Yoko Box – Yoko Littner

Je triche encore mais j’ai vraiment envie de parler un de peu de Yoko. Déjà la pauvre n’est pas vraiment mise en avant une fois Nia apparue alors qu’elle aurait mérité un peu plus. Et son chara design reste une grande réussite. Surtout dans ce clip où il sera décliné dans une multitude de dérivés. Et puis bon, son rôle, tout aussi mineur qu’il est par rapport à Nia, reste important.

largeThe Idolm@ster – Takane Shijou

Là je fais mon gros anti-conformiste en mettant Takane plutôt que Miki. Mais Takane a largement de quoi se défendre. Déjà pour son chara design, sublime avec de longs cheveux argentés à en tomber par terre. Son sang-froid à toute épreuve lui confère une grande classe également, ainsi qu’une certaine élégance. Elle a aussi cette manie gloutonne que j’aime bien. Là où j’en suis dans IM@S (épisode 18), elle n’est pas très développée et encore moins mise en avant et je trouve ça assez dommage. Le personnage est très charismatique et j’ai encore espoir de la voir prendre un peu de profondeur d’ici la fin de la série.

the-melancholy-of-haruhi-suzumiyaThe Melancholy of Haruhi Suzumiya – Haruhi Suzumiya

Beaucoup la déteste, et pourtant elle véhicule un magnifique message. Haruhi, c’est une fille qui veut surtout s’amuser dans la vie, ce qui est assez compliqué dans le monde ennuyeux qu’est le notre. C’est pour ça qu’elle va « s’entourer » de Kyon, Mikuru, Nagato (paix à son âme) et Itsuki. En dehors du premier cité, tous sont des stéréotypes fantasques qui permettraient à Haruhi de s’amuser plus que jamais. Et pourtant, c’est bien avec Kyon qu’elle s’amusera le plus. Le lycéen banal par excellence va illuminer sa vie, sans vraiment s’en rendre compte d’ailleurs. Et je trouve ça magnifique comme message.

Et puis très franchement, Haruhi avec une ponytail c’est très 10/10 quand même.

misaka-mikoto-sleevesToAru Series – Mikoto Misaka

Le personnage est un peu osef, elle est le genre de tsundere systématique que j’aime pas trop. Mais son pouvoir c’est la foudre du coup ça rattrape pas mal la chose.

ami_kawashimaToradora – Ami Kawashima

Connasse de profession, j’aime beaucoup sa franchise et son intelligence. Ce qui la rendait assez mature d’un coté, tant elle se taisait par moments pour permettre aux autres relations de se developper. Mais justement j’aurais surtout retenu qu’elle se tait car à la moindre occasion de développement rien ne se fait. Et j’étais déception à la fin vu qu’elle ne sera jamais exploitée à sa juste valeur. Et pourtant il y avait de quoi faire. Mais non. Très dommage.

komx1ltUchuu Patrol Luluco – Luluco

Luluco est une fille complètement normale, « Futsuu » comme elle le dit si bien. Et pourtant, tout ce qui l’entoure, sa vie entière même n’est pas normale. La ville où elle habite, sa famille, son école, tout ça n’a rien de normal car elle y côtoie des extraterrestres et vivra des aventures rocambolesques. Sa romance avec Nova, à la fois pure, naïve et un peu niaise, connaitra une excellente conclusion très touchante. Le tout avec un discours sur la normalité et l’identité de soi qui était aussi intéressant que surprenant pour une série de ce format (8 minutes).

Il y a ça, et le fait que Luluco est devenu le « symbole » de Trigger. Luluco s’émancipe de la normalité qu’elle s’imposait jusqu’à présent en s’assumant elle-même, telle qu’elle est. Elle se crée ainsi sa propre normalité. À la manière donc de Trigger qui, en quête de stabilité avec Kiznaiver – autre série du studio diffusée au même moment -, tendait à devenir un studio plus « lambda », plus classique. Mais cela n’allait pas, le studio étant aimé pour ce qu’il est, pour sa différence justement. Je vous renvoie vers cet article de Poutsh qui traite de la question bien plus en détail. Ainsi, si j’aime Luluco c’est aussi parce que j’aime Trigger et qu’elle le représente à merveille.

0ea799f6258c254380f0901307be9357e10ee198_hqWakaba*Girl – Wakaba Kohashi

Elle a un chara design adorable. De longs cheveux noir/violet couplés à deux fines et longues couettes avec des broches en forme de fleur, le top du top. Ajoutez à cela un caractère plein d’innocence d’une fille de riche passionnée par les habitudes du « peuple ». Et enfin l’oav où elle bosse pour la première fois (comme maid) qui était mignon comme tout. Du gros gros classique bien cliché mais qui marche affreusement bien sur moi.

popura_taneshimaWORKING!! – Popura Taneshima

L’adorable loli de la série que je dois aimer pour les mêmes raisons que Takanashi. Non pas la pédophilie.

yakitate-japan-11Yakitate!! Japan – Tsukino Azusagawa

Des. Couettes. Et un personnage assez adorable pour faire oublier le fait qu’elle servait quasiment à rien tout le long de la série (je crois, j’ai lu le manga quand j’étais au collège). Le moment où Kazuma lui glisse la bague (un prix remporté lors d’un concours de pain) au doigt était aussi ridicule que mignon et gratuit.

urara_thanks_ryu_for_coming_alongYamada-kun to 7-nin no Majo – Urara Shiraishi

Un visage d’ange, un corps de rêve, Shiraishi a de quoi plaire. Mais derrière, niveau écriture, elle se défend bien également. Sa relation avec Yamada va prendre son temps pour évoluer, avant de complètement « exploser » en terme d’importance passé la première année de lycée. Dommage d’ailleurs que l’anime s’arrête aux premières sorcières car c’est justement après que leur relation prend une toute autre dimension. J’apprécie également le fait qu’elle ne soit jamais directement utilisée pour le fan-service. En réalité, c’est toujours Yamada ou un autre personnage qui a « swapé » avec une elle pour x raison et qui fait le con. Du coup c’est plus vraiment Shiraishi et on préserve son image de fille sérieuse et pure.

chisaki_miyazakiYuragi-sou no Yuuna-san – Chisaki Miyazaki

Le design (le physique quoi) qui me plait le plus parmi les différents personnages. Ainsi que son stéréotype de la camarade de classe sérieuse et gentille, auquel j’adhère plus que les autres qui sont trop fantaisistes pour moi. Et c’est tout.

tumblr_n0p3y4eosn1rbnx7io1_500Yuru Yuri – Akarin

Parce que son design est cute. Sa voix aussi. Qu’on lui laisse jamais être au premier plan. Et son épisode sur le voyage temporel était trop bien. Même si la fin faisait mal. Courage Akarin. ;_;


Et voilà, 114 waifus (je viens compter). Ça fait…beaucoup. Mais bon, j’ai pu partage un tas de persos que j’aime bien donc je suis content. Pour certains les raisons sont toutes bêtes, genre quand j’aime juste le design. Mais ça fait parti du délire et c’était à la fois amusant et intéressant à écrire. Au passage, bravo à ceux qui liront cet article en entier. :’D

Ça serait également cool de voir quelques caractéristiques ressortent principalement de cette liste. Je sais que j’ai quelque chose avec les cheveux, car même en ayant un faible pour les longs cheveux noirs, j’aime également beaucoup les couettes ou les ponytail. Niveau caractère aussi. Bref, je vais cesser de m’étaler. Mais si ça amuse quelqu’un de faire ça, bah bon courage déjà mais surtout je serai curieux de voir le résultat !

Publicités

3 réflexions sur “Waifu x Best Girl

  1. Oda Nobuna no Yabou – Nagahide Niwa

    100% cliché, 100% approuvée par moi pour son design et
    sa voix, 100% classe avec son éventail.

    Clair que son doublage était top. Pourtant sa seiyuu n’a pas connu une grande carrière. Juste dommage

    Sinon pour Yamada-kun. Préférer Shiraishi à Nene Odagiri, tsss quel manque de goût ^^.

    J'aime

    • Nene a mis du temps à prendre réellement de l’épaisseur dans le manga mais j’avoue qu’elle se classe pas loin (voire juste derrière Shiraishi) dans mes persos préférés de cette série. Par contre, et c’est complètement subjectif, je trouve Shiraishi beaucoup plus séduisante 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s