Proveption #10 – Un fou insatiable

C’est avec les dixièmes éditions que nous faisons toujours les premiers bilans. Et c’est donc logiquement que le tour est venu pour les Proveption de porter un regard d’ensemble sur ce qu’il a été réalisé depuis Décembre 2013. Mais point de tirades ennuyeuses, nous sommes ici pour parler proverbes et cette dixième édition se fêtera donc avec la manière !
Pour se faire, j’ai spécialement choisi une citation d’une personnalité que j’affectionne tout particulièrement, Steve Jobs. Mais ici, pas question d’Apple ou d’informatique en une quelconque manière mais simplement ces quatre mots :

Soyez fous, soyez insatiables. (Stay foolish, stay hungry)

La folie et l’insatiabilité, voilà les deux choses auxquelles nous invite Steve Jobs. Ce sont deux caractéristiques qui ne sont pourtant pas des mieux vues en société. La première pouvant être vue comme une forme d’aliénation à notre monde, la seconde facilement rattachée à l’avarice, ou l’art de tout vouloir égoïstement.

Et pourtant, c’est bien ses deux qualités qui seront essentielles pour mener à bien nos rêves.

Tout d’abord, la folie suggère évidemment une pensée totalement autre de la pensée commune. Cela amène à avoir des idées que nul autre n’aurait, mieux, de changer la conception même des choses auxquelles on pense, tant nous allons les penser différemment. La folie de la pensée, c’est réussir à penser de manière tellement différente que notre pensée à elle seule suffira à concevoir à des choses totalement nouvelles. On pourrait citer en exemples l’oeuvre de Steve Jobs dans l’histoire de l’informatique avec Apple, mais l’exemple tout autant de Silver Spoon. Dans le manga, le personne principal – Yugo Hachiken – est totalement étranger au monde agricole. Cependant, comme le fera remarquer plus tard le principal du lycée d’Ohezo, le fait que Yugo soit étranger au milieu agricole est une véritable richesse pour son groupe, car il apporte un regard différent et nouveau. C’est grâce à ces pensées divergentes que les idées se renouvellent, que le monde évolue.
Mais ce brin de folie se doit d’être assumé. Car si vous décidez de laisser de coté votre folie et de vous comporter en suiveur, alors aucune alchimie ne surviendra. J’ai assez disserté sur le besoin de s’assumer (comme dans la dernière Méditation) donc je ne reviendrai pas une fois de plus sur ce point. Cependant, assumer sa folie est une chose mais l’écouter en est une autre. Ainsi, Steve Jobs nous rappelle qu’il faut savoir s’écouter et faire ce que l’on désire au plus profond de nous malgré l’apparence totalement folle de cette idée. La folie n’est pas un élément indispensable à la création, mais c’est avec elle que nous arrivons à être les plus créatifs possibles. La folie est créative, elle nous permet de nous transcender, de sortir des sentiers battus et d’explorer de nouveaux horizons. Donc oui, elle est fondamentale.

Ensuite vient la question de l’insatiabilité. Déjà, et contrairement à l’avarice qui désire strictement tout, l’insatiabilité est ici une façon de dire que nous devons toujours en vouloir plus. Certaines personnes s’arrêtent après avoir atteint un premier objectif ou face à la première difficulté. Mais être insatiable nous fait surmonter cela. On ne doit pas se contenter de la première récompense obtenue. C’est en désirant réussir toujours plus que l’on finit par se transcender.
Si l’on veut devenir un grand, il faut alors chercher sans cesse à se transcender, peu importe le temps que cela prendra. Et le jour où nous serons parvenus à être des grands, nous essaierons alors de devenir plus grand que tous les grands. Il faut sans cesse désirer aller plus haut.
Il ne faut pas avoir peur de se bruler les ailes, sachant de plus que si cela survient, il faudra alors se remettre en question. Il y a toujours un moyen d’aller plus haut. C’est juste à nous de trouver la force et les moyens d’y parvenir.
Cette insatiabilité est donc en réalité à multiples sens. Si, comme je viens de le dire, elle sert à montrer la nécessité d’aller toujours plus haut, elle témoigne également de l’énergie que transporte cette citation. Elle sous-entend que nous nous devrons toujours nous battre et continuer de faire ce que l’on aime, ce que l’on estime être juste. Cette insatiabilité, c’est la force qui nous fait vivre, celle qui nous donne envie de tout donner afin de satisfaire nos désirs, d’atteindre nos objectifs. C’est l’énergie qui brule en nous quand on souhaite tout donner pour notre passion.

Cette citation est vraiment très belle. Son sens est très important pour toutes personnes qui, comme moi, désirent faire vivre leur passion. La folie créative et une énergie insatiable, voilà les ingrédients primordiaux à tout passionné.
Cette citation me motive personnellement. La folie qui nous habite doit devenir une part de nous-même et nous guider. Notre insatiabilité, notre désir de toujours aller plus loin dans ce que l’on fait, doit nous aider à avoir l’énergie et la volonté nécessaire pour accomplir ce que l’on veut. Car rien n’arrive sans effort, il faut savoir se battre. Et donc, à ceux qui demandent comment accomplir leurs rêves, quatre mots suffisent.
Soyez fous, soyez insatiables !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s