[Méditation HS – Inauguration Apple Store] J’ai attendu deux heures sous la pluie pour un t-shirt et c’était COOL.

9h30 Alexis – un ami – et moi arrivons devant l’Apple Store de Lille. Il y a du monde. Beaucoup de monde. Bien plus que ce que j’avais pressenti en tout cas. Nous nous plaçons tout de même au bout de la fil d’attente. Nous estimons avoir été dépassé dans la quête du Saint T-shirt malgré qu’une journaliste de France Bleu Nord nous rapporte être dans les 400 premiers.

L’attente s’annonçait bien longue
L’attente s’annonçait bien longue

10h00 L’Apple Store de Lille ouvre enfin ses portes ! Un petit décompte et un tour d’honneur des employés du store (ils ne sont pas venus jusqu’à nous qui étions de l’autre coté de la route) a officiellement ouvert le premier Apple Store Lillois et de la région. Ou même du nord de la France. Mais tout n’est pas encore gagné car il faut maintenant entrer dans le magasin, ce qui n’arrivera qu’une heure trente plus tard.

L’attente s’annonçait bien longue
L’attente s’annonçait bien longue

10h30 Le moment le plus dur était bel et bien la première demi-heure avant l’ouverture. Maintenant nous avançons à une bonne allure. Un employé de l’Apple Store a distribué des parapluies et nous nous sommes empressés d’en quémander un. Alexis commence à reprendre espoir pour les Saint T-shirt tout en faisant de savants calculs pour me prouver qu’il était physiquement impossible que mille personnes soient déjà arrivées si seulement 100 étaient présentes à 8h30 et aussi pour estimer notre heure d’entrée. Il fait le pari d’une entrée vers 11h30. Et il aura bon.

11h00 Nous avons traversé la route il y a un bon quart d’heure et entamons les ultimes virages avant le paradis. Les discussions s’enchaînent avec nos voisins de fil, devant et derrière comme à notre gauche. Pour nous réchauffer, un café du coin – Coffea – a eu l’excellente idée de proposer un café ou un thé au citron (très bon selon les dires d’Alexis) gratuit à ceux qui le souhaitaient. Un moyen simple et efficace de promouvoir leur commerce (presque) gratuitement et en nous faisant plaisir.

Témoin de l’importance logistique de l’événement, la rue Anatole France était fermée pour contrôler le passage des voitures
Témoin de l’importance logistique de l’événement, la rue Anatole France était fermée pour contrôler le passage des voitures

11h15 La tension monte, nous sommes dans la dernière ligne droite avant l’entrée. L’excitation commence à nous gagner sérieusement, surtout que nous sommes à présent certains d’avoir un Saint T-shirt à l’arrivée. D’ailleurs nous devions être largement dans les 400-600 premiers puisque les Saint T-shirts seront encore distribués encore bien après notre passage.

Evidemment la télé était bien sur le coup, intriguée par cette masse que nous formions tous pour…un magasin
Evidemment la télé était bien sur le coup, intriguée par cette masse que nous formions tous pour…un magasin

11h30 Nous voilà enfin devant l’entrée ! Malheureusement, contrairement à la dame nous précédant, nos noms ne serons pas scandés par les employés. Mais soit, après deux heures d’attente (comme le présager le savant calcul d’Alexis), nous sommes enfin à l’intérieur de l’Apple Store ! Nous empoignons chacun la boite blanche pommée contenant le Saint T-shirt en les brandissant victorieux sous les acclamations des employés. Nous pouvons désormais visiter ce Store pour lequel nous aurons attendu deux heures, dont une bonne partie sous la pluie, et comme seules “récompenses” un t-shirt et le fait de pouvoir visiter ce premier Apple Store du Nord.

L’entrée de l’Apple Store, vue de l’étage. Les clients/visiteurs continuèrent d’affluer à bon rythme encore une heure après notre entrée
L’entrée de l’Apple Store, vue de l’étage. Les clients/visiteurs continuèrent d’affluer à bon rythme encore une heure après notre entrée

Ce récit, volontairement exagéré par moments, est ce que j’ai vécu ce matin même en allant à l’inauguration de l’Apple Store de Lille. Mais retenons l’essentiel : je suis allé à l’inauguration d’un Apple Store, autrement, à celle d’un magasin.
Sur un article de MacGénération faisant un petit suivi live de l’inauguration, j’ai encore vu des personnes se demandant comment on pouvait attendre si longtemps (le premier client est arrivé à 1h du matin, déjà suivi d’un bon nombre dès 4h !) devant un magasin et surtout sous la pluie. Je ne vais pas donner une explication générale ni une réponse ultime, mais je vais donner mon point de vue en vous expliquant pourquoi j’ai passé deux heures à attendre l’ouverture d’un magasin, sous la pluie et pour en ressortir qu’une heure après, avec un t-shirt et un petit adaptateur en poche.
Tout d’abord, je comparerais l’inauguration d’un Apple Store comme l’attente d’un concert ou avant le début d’une rencontre sportive. Il y a un rassemblement massif de personnes qui se réunissent en un seul et même endroit, dans une attente et un but commun. Avec l’Apple Store, c’est la même chose mais en remplaçant le groupe ou les sportifs par Apple. De surcroit, Apple est une entreprise qui sait jouer sur l’ambiance. Les sorties des employés dehors pour nous chauffer, la haie d’honneur qui nous accueille et le décompte de post-ouverture sont des actions loin d’être anodines. Mais Apple n’en rajoute qu’une (agréable) couche. Le fait d’être entouré de personnes ayant nécessairement des centres d’intérêts communs ou au moins une curiosité similaire à la notre permet un échange plus simple.
Et c’est ce côté purement humain qui m’a fait tant apprécier cette inauguration. Il y avait une bonne ambiance et j’ai passé un très bon moment avec un ami, tout en discutant avec d’autres personnes et en rigolant même de bon coeur. Même si nous étions sous une pluie des moins amicales, la bonne humeur ambiante nous mettait sur un petit nuage. Il y avait une atmosphère agréable durant toute l’ouverture et l’ampleur de l’évènement (c’est tout de même l’ouverture d’une boutique non négligeable autant pour Lille que pour le centre-ville et surtout pour la région et le nord de la France) aident à créer une ambiance nécessairement agréable et fun. D’ailleurs, j’ai longtemps rigolé (la moitié du temps d’attente au moins) de notre excitation commune à rentrer dans un bête magasin. Mais au final j’étais là et j’allais y rentrer. Et je me suis de toute manière prêté au jeu, à l’ambiance. Pleinement. Finalement j’ai certes la satisfaction d’avoir pu visiter l’Apple Store Lillois mais j’ai surtout le souvenir d’avoir passé un moment extrêmement sympathique et chaleureux.
Faire la queue pour l’inauguration d’un Apple Store sera peut-être une expérience que je renouvellerai à l’avenir. Uniquement pour l’expérience que cela procure. C’était fun d’attendre deux heures sous la pluie, la présence d’un ami aidant sûrement mais également toutes les autres personnes présentes. Il était également amusant de voir les passants s’arrêtaient et nous regarder, plus ou moins crédules face à un tel spectacle. C’est sûr que c’est plus subtil que d’aller au Main Square Festival d’Arras avec des amis mais au final la finalité est la même : on passe un moment très agréable entouré de personnes partageant les mêmes curiosités et intérêts. Et on se crée de très bons souvenirs.

Si vous êtes d’accord ou pas d’accord avec ce que je dis dans ce billet, je vous invite grandement à vous manifester dans les commentaires ci-dessous. Ou même à nous faire part d’une expérience similaire ou (totalement) différente à la mienne lors d’une inauguration d’Apple Store. Le débat ne peut que faire avancer les pensées de chacun et j’ai sûrement du éclipser certains éléments donc n’hésitez pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s