Point Otaku #12 – Summer End

Il serait donc trop tard pour parler des anime d’été ? Que nenni ! Après tout, avez vous réellement vu un été quelque part vous ? Moi j’ai seulement connu pluie et grelotements.
C’est pour ça que le timing pour parler des anime d’été me semble idéal. Et non ceci n’est pas une technique foireuse pour rattraper un retard irrattrapable.
Plus sérieusement, les anime d’été ont commencé et nous voilà à présent arrivés à la mi-saison. Toutes les séries tournent aux alentours de 7-8 épisodes ce qui permet déjà de un peu mieux les juger.
Et c’est là que l’on s’aperçoit que cette saison d’été est vachement bien fournie. Rien que les anime diffusés sur Wakanim sont tous de qualité. Et non je ne pourrais pas parler de Barakamon, Tokyo ESP et autres Aldnoah Zero par le simple fait que je ne les suis pas pour diverses raisons telles que le poney !

Wallpaper – Terror in Resonnance
Terror in Resonnance n’est pas un anime des plus originaux. En effet, le scénario est bourré de clichés, que ce soit le délire des terroristes énigmatiques que le policier oublié aux archives. Mais la réussite de cet anime ne réside pas là. Il est tout de même important de signaler que le scénario classique reste très intéressant à suivre.
L’originalité de Terror in Resonnance réside dans son animation. Dirigé par Watanabe (Cowboy Bebop, Samurai Champloo, Space Dandy…) c’est encore du lourd qu’il arrive à nous envoyer avec un style très “Nolanesque” (oui moi aussi j’ai regardé le Mini Menu Manga du Chef Otaku sur l’anime). L’idée est de représenter un maximum la ville qui est le centre de l’action. Les décors sont ainsi très détaillés. La finalité est d’offrir quelque chose de très beau et moderne dans sa représentation. Cet esthétisme donne au final tout son style à l’anime qui en manquait cruellement dans le scénario (on parle quand même de Watanabe pour la réalisation, il suffit de comparer avec Cowboy Bebop pour s’apercevoir de la différence). Terror in Resonnance a une animation très soignée derrière laquelle on sent un énorme travail pour la façon dont le tout sera mis en scène et dessiné. C’est quelque chose de assez neuf dans l’univers l’animation japonaise et il reste encore à voir si le scénario saura être au final plus original que ce qu’il est jusqu’à présent…

Soundtrack – Tokyo Ghoul Opening
Tokyo Ghoul est étrangement un anime qui me donne faim. Surement parce que le héros bosse dans un café et que je suis un fana de chocolat chaud…
Sinon, Tokyo Ghoul est un anime haut en couleur. Les dessins colorés, un jeu de gris est utilisé dans certaines scènes dramatiques. Outre une colorisation intelligente, l’anime se dote notamment d’une belle ambiance et d’une soundtrack très agréable. Mais surtout d’un opening tout simplement sublime.
Sans aucun doute l’un des plus beaux de cette saison d’été, l’opening de Tokyo Ghoul est une franche réussite dans ce domaine. L’animation est très belle, reprenant bien le thème des Goules (ainsi que leur kagune joliment représentés). Musicalement, c’est beau. Et même très beau. On a des passages doux comme violents et cela représente l’ambiance et l’univers de l’anime, un monde où tous veulent la paix et qui sont pourtant contraints à se battre pour survivre. Et nous obtenons un très bel opening introduisant à la perfection sa série à chaque épisode.

Personnage – Sinnon (Sword Art Online 2)
J’aime pas Sword Art Online. Je l’ai déjà dit par le passé et ça n’a pas changé. Du moins concernant la première saison. Parce que la saison 2 bah… Elle est pas si dégueulasse que ça. Déjà, un truc cool, toutes les ~~petites gamines insignifiantes, horripilantes et terriblement énervantes qu’on voudrait les tuer avec un fusil à pompe pour ensuite les~~ filles de la saison 1 sont passées à la trappe (du moins pour l’instant et oh mon dieu que j’espère que ça va continuer ainsi). Elles laissent ainsi place à Sinnon, charmante jeune demoiselle avec un traumatisme de jeunesse (entretemps SAO a découvert le background d’un personnage) qui fait que la simple vue d’une arme dans la vie réelle la plonge dans une crise d’angoisse. Sauf dans GGO, le nouveau jeu à la mode où elle a un personnage extrêmement puissant/doué qui manie à la perfection un fusil sniper.
Et pour moi elle représente toute une avancée dans Sord Art Online. Notamment parce qu’elle a un vraie caractère et qu’en plus elle a un BACKGROUND. Avoir enfin un personnage profond dans la série avec en prime Kirito qui est moins ~~con~~ stupide tout en s’armant lui aussi d’un joli petit BACKGROUND fait que je vais pas bouder mon plaisir et prier pour que la série continue ainsi.

Manga – Akame Ga Kill
Cimoc est un manga que j’avais découvert par hasard sur Anime Story par la folie du hasard. Par la suite j’ai appris sa sortie en France et je l’ai acheté et vous connaissez la suite.
Et bien Akame Ga Kill c’est un peu la même histoire. Sauf qu’actuellement seul l’anime est dispo en France. Mais j’avais déjà lu le manga sur le site mentionné plus haut. Et j’avais de très bons souvenirs de cette lecture nocturne. Et son licenciement en France m’a donc fait sauter de joie !
En soi, Akame Ga Kill devrai rebuter certains surtout qu’il m’a l’air sur-estimer (par ceux qui suivent l’anime en tout cas). Ce qui est malheureux parce qu’il se fait facilement démonter comme ici sur Minorin. Ça m’attriste parce que j’avais beaucoup aimé le manga.
Et j’avais mes raisons. L’univers sombre/kawaii du manga est une idée traitée de manière vraiment sympathique et le dessin accompagne vraiment cette idée-là. Je trouve par ailleurs que l’anime adoucit trop les dessins et malgré quelques passages dans les combats qui reprennent bien le style du manga, on a globalement perdu le punch sombre/gore de l’œuvre d’origine.
Et l’autre point qui ma fait adorer Akame Ga Kill est dans le titre. Akame. A-K-A-M-E. Je la trouve exceptionnelle. Parce qu’elle est super classe et en même temps super mignonne. Oui, du pure fanboyisme. Mais j’assume mon titre de Président du Fan-Club (Presque) Officiel d’Akame. Voilà pourquoi j’avais aimé ce manga. Parce que Akame.

Synopsis :
Afin d’aider son village natale, Tatsumi et deux de ses amis décident de rejoindre la capitale de l’empire dans le but de trouver du travail en tant que mercenaire. Séparé de ces derniers, Tatsumi va s’apercevoir que malgré le côté vivant de la capitale, celle-ci cache en vérité une facette sombre. Corruption et abus de pouvoir sont en effet choses courantes en son sein. Alors qu’il se retrouve par hasard confronté à cet aspect ténébreux, il va faire la connaissance des Night Raid, un groupe d’assassins éliminant tout ceux qui abusent des plus faibles.

Source : Animeka – Par Syaoran

Anime – Space Dandy 2
Beaucoup parlaient avant le commencement de cette saison d’été de Terror in Resonnance parce qu’il était réalisé par Watanabe, un gros poids lourds dans la japanimation. Et il mérite son titre. Rien qu’en voyant sa filmographie déjà citée plus haut. Et pourtant, personne ne semble s’intéresser à Space Dandy. Et pourtant cet anime le mériterait tellement…
Aux premiers abords, Space Dandy c’est juste l’histoire d’un chasseur d’alien, Dandy, obsédé par les fesses accompagné de son robot QT et un incapable chalien subtilement nommé Miaou. C’est aussi ce que je pensais au départ…
Mais finalement, chaque épisode est devenu comme un petit rendez-vous avec une folie créatrice en soif d’originalité. L’absence de fil rouge peut en rebuter certains et ça se comprend mais c’est aussi la base de l’anime. Ainsi il se permet n’importe quoi et chaque épisode peut raconter une histoire totalement indépendante des autres et ainsi se libérer un potentiel énorme et unique à chaque fois. Que ce soit par son humour dévastatrice en poussant un délire jusqu’à son paroxysme, que ce soir en racontant une histoire belle et émouvante ou/et avec une animation qui diffère des habitudes de la série, Space Dandy sait y faire pour nous sublimer. Et c’est beau. Très beau. Et on aimerait vraiment voir d’avantages d’animé de cet acabits chaque année.

Synopsis :
Dans un futur lointain, l’humanité a étendu l’exploration de l’espace aux confins de la galaxie rencontrant alors de nombreuses autres espèces pourvues d’intelligence. Fin connaisseur en ce qui concerne la gente féminine, Dandy est également un « célèbre » chasseur d’Alien. Il écume en effet l’espace accompagné son fidèle robot QT afin de trouver et de vendre des espèces qui n’ont encore jamais été découvertes. Avec une philosophie qui lui est propre, Dandy parcourt ainsi l’univers faisant par la suite des rencontres le conduisant à des situations bien souvent improbables.

Source : Animéka – Par Syaoran

Diffusion des anime cités :
Terror in Resonnance sur Wakanim
Tokyo Ghoul sur Wakanim
Sword Art Online 2 sur Wakanim
Akame Ga Kill prochainement publié par Kurokawa et diffusé actuellement par ADN
Space Dandy sur Wakanim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s