Proveption #4 – Agir pour vivre

Il est coutume de faire des blagues le 1er Avril. Et souhaitant éternellement coller à des thèmes temporels, je souhaitais faire un Proveption sur l’humour. Malheureusement, je n’ai point trouvé de proverbes sur l’humour.

Puis je tombai sur un site recensant masse de ces proverbes à nature humoristique. Avec certains plus ou moins fins, comme ce cher “Qui avale une noix de coco, fait confiance en son anus.” J’en ai tout de même retenu un qui sortait un minimum de l’ordinaire. Un que je trouvais tout de même amusant tout en étant sage. Ce proverbe, il vient de Michel Audiart qui dit :

Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche.

C’est un peu bête, mais le constat est là : quelqu’un qui avance va évidemment plus loin qu’une personne restant assise. Cette idée-là, on la retrouve dans beaucoup d’histoires. Et je ferais évidemment un parallèle avec ce qui me tient le plus à coeur : les mangas.

Et je n’ai pas tellement tort, car dans la plupart des Shonen on retrouve cette idée d’idiot avançant plus loin qu’un intellectuel. Il suffit de prendre comme exemple Luffy de One Piece ou encore Natsu dans Fairy Tail. Nombre de fois où ils ont préfère obéir à leur instinct et aller se frotter directement au gros méchant plutôt que réfléchir. Je pense notamment à la bataille au Somment (arc des tomes 53–59 de One Piece) avec un Luffy ne jurant que par la bagarre et fonçant droit devant lui. Et ça a marché !

Cette façon de penser démontre une chose vitale de la vie qu’est le passage à l’acte. Ce proverbe – et c’est pourquoi je l’ai autant apprécié – démontre avec une évidence perturbante que réfléchir ne sert à rien si rien n’est fait ensuite. Chose simple, mais pourtant si complexe. Nous vivons tous avec cet ennui qu’est le passage à l’acte. Nombre de fois je n’ai pas réussi à me mettre à travailler sur un post pour une raison obscure.

Réfléchissons-nous trop à comment passer à l’action ? Devrions-nous faire comme ces têtes brulées et foncer droit devant ?

Peut-être. Si Michel Audiart ne répond pas à ces questions, je me place honnêtement vers le oui. Et si je choisis ce parti, c’est bel et bien parce que j’estime que, de temps à autres, il faut savoir ne pas s’encombrer de détails futiles dans la vie et avancé, tête haute, droit devant nous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s