Point Otaku #7 – Le repos du guerrier

Ah le mois de février… Quel triste mois pour ceux de mon âge qui passent leurs examens blancs. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier de se détendre et s’abandonner de temps à autre aux animes. Et cela sans se prendre la tête.

Du coup j’ai choisi trois animes qui ne sont pas excellents, mais se regardent très facilement sans prise de tête. Mais est-ce que simplicité rime nécessairement avec qualité moyenne ? Justement non…

To Aru Majutsu no Index
Commençons par ce shonen dont la longueur devrait convenir à plusieurs mois de visionnage ! Cet anime, qui comporte donc 2 saisons de 24 épisodes chacune, est un shonen des plus atypiques. J’avoue faire parti des détracteurs de cette série mais je ne peux pour autant en ignorait ses qualités qui lui ont permises de connaitre son succès.

Un univers tout de même bien construit, agréable et menant ainsi un subtil parallèle entre tranche de vie et shonen, cocktail qui est vraiment très agréable à regarder ! Ensuite, To Aru Majutsu no Index possède une flopée de personnages pour la plupart très peu originaux, mais qui ont tout de même en général une certaine classe. L’histoire à côté n’en mène pas large, transportant certes de belles valeurs mais n’innovant pas et ne cherchant pas plus loin. Mais le mérite d’To Aru Majutsu no Index pour moi est là : c’est un anime qui est honnête avec lui-même, cherchant à faire simplement ce qu’il prétend être. Et en ça c’est un très bon shonen.

Synopsis : La série se passe dans un univers où la magie et les pouvoirs surnaturels existent. Elle se focalise autour d’un lycéen, Tohma Kamijyo, qui a le pouvoir d’annuler toutes les magies ou pouvoirs. Il va faire la rencontre d’une nonne de l’Église d’Angleterre, Index, qui est poursuivie parce qu’elle a dans son cerveau une connaissance interdite des 103 000 volumes de magie. Pourchassée par l’organisation de la Kaballe, Index sera aidée de Tohma pour survivre et livrer son savoir à l’église. Quand la science et la magie se rencontrent, l’histoire commence…

(Source : Animéka/Par ItsuKi – Non licencié en France)

High School of the Dead
Changeons radicalement de style et parlons d’High School of the Dead. Si vous n’aimez pas le gore, je vous rassure tout de suite, cet anime n’en est pas bourré, loin de là. Par contre niveau fan-service, c’est autre chose…Mais après tout, une histoire de zombies sans jolies filles, c’est fade non ?

Du coup, on pourrait certes reprocher à l’histoire d’être un peu trop cliché par moments ou de ne pas totalement expliquer certaines choses (des rumeurs parleraient d’une saison 2 en projet cependant) mais il faut reconnaître que l’anime nous tient facilement en haleine. L’animation est dynamique, le tout se veut très vif et on passe aisément des scènes d’action à des scènes plus calmes. Incluant quelques romances à moitié plaisantes, High School of the Dead est un très bon anime pour tout ceux souhaitant un peu de sensations fortes. Mais assez contenu pour s’ouvrir à un large public.

Synopsis : Alors qu’il sèche les cours, Takashi assiste, impuissant, à l’invasion de son lycée par ce qui semble être des morts-vivants. Réussissant à former un petit groupe de survivants, incluant Reï, son amie d’enfance, il tente d’échapper à la contamination, mais se rend vite compte que le monde entier est touché. Commence alors une longue bataille pour sa survie et celle de ses nouveaux camarades dans une ville de Tôkyô infestée de zombies.

(Source : Animeka/Par Mylinette – Licencié par Dybex )

Space Dandy
Passons à un anime qui est en cours de diffusion. Space Dandy, c’est un anime qui s’empare immédiatement de l’enseigne du What The Fuck avec une histoire originale et déjantée. Mais ce n’est pas non plus une comédie à la Servant x Service, mais quelque chose de bien différent et ça fait du bien !

Les personnages sont très rafraichissants tout en étant bien affutés. Chaque épisode raconte une histoire différente sans nécessairement s’ennuyer avec une quelconque logique scénaristique. L’animation est aussi très agréable, signant un parfait accord entre agitation et fluidité. Et le tout dans un univers simple et épuré, laissant juste place à du fun en perspective.

Je n’ai vu que les premiers épisodes, et je ne sais pas si ce délire continuera encore longtemps, mais rien que ce que Space Dandy m’a montré jusque là me permet de le recommander en tant qu’anime du mois. Simple et efficace dans son discours, c’est un anime très agréable à regarder et ce, sans se prendre la tête.

Synopsis : Dans un futur lointain, l’humanité a étendu l’exploration de l’espace aux confins de la galaxie rencontrant alors de nombreuses autres espèces pourvues d’intelligence. Fin connaisseur en ce qui concerne la gente féminine, Dandy est également un « célèbre » chasseur d’Alien. Il écume en effet l’espace accompagné son fidèle robot QT afin de trouver et de vendre des espèces qui n’ont encore jamais été découvertes. Avec une philosophie qui lui est propre, Dandy parcourt ainsi l’univers faisant par la suite des rencontres le conduisant à des situations bien souvent improbables.

(Source : Animeka/Par Syaoran – Diffusé par Wakanim )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s