Point Otaku #6 – Année culte

Une nouvelle année commence, 2013 partant derrière nous. J’ai déjà fait un petit bilan niveau anime/manga dans mes Gaekoscars, mais si je devais m’exprimer concernant 2014, je dirais que cette année n’a pas l’air des plus excitantes de par son programme. Outre Silver Spoon 2 qui arrivera prochainement ou encore un Space Dandy que l’on m’a recommandé, je n’ai noté personnellement que Nisekoi, adaptation du manga homonyme. Après que dire du retour de ce triste Sword Art Online 2 ?

Bref passons. Nouvelle année signifie plus d’anime à regarder. Et en bis repetita de Novembre, je vous ai fait une petite sélection d’anime cultes à voir. Voici donc trois anime bourrés de qualités, atteignant pour deux d’entre eux la perfection…

Higurashi no Naku Koro ni
On démarre avec un gros bout déjà. Higurashi, c’est premièrement l’adaptation d’un visual novel amateur (vous savez, ces romans interactifs réalisés souvent par des lycéens/étudiants et uniquement financés et conçus par leur argent et leur imagination). Higurashi est sûrement l’un de ces Visual Novel qui a connu un des plus énormes succès.

L’histoire nous plonge ainsi dans un univers prêt à mille et une aventures dans un paisible tranche de vie. Hahaha petits êtres purs… Non. Higurashi, ce n’est pas un tranche de vie. Ce n’est pas un anime paisible. C’est un anime où tout se base sur un scénario plein de tension et d’horreur. Regarder Higurashi, c’est faire un pas en horreur. Mais c’est bien fait.

Synopsis : L’histoire se déroule en 1983, dans un petit village du nom de HinamizawaKeiichi Maebara, un jeune garçon, vient de déménager, et il doit intégrer la seule école du coin, où tous les âges se croisent dans une seule et même classe… Rapidement, il va se faire de nouvelles amies : RenaSatokoMion et Rika. Keiichi va également apprendre l’effrayante histoire de Hinamizawa, une histoire d’horribles meurtres liés plus ou moins au projet de barrage dans le village. Malheureusement pour lui, il semblerait que ses nouvelles amies cachent elles-mêmes un très lourd secret à ce sujet…

(Source : Animeka/Par GohanSSJ – Non licencié en France)

La Disparition D’Haruhi Suzumiya
Cette fois-ci je ne vais pas parler d’un anime mais bel et bien d’un film. Je vous avais parlé déjà de son anime dans le Point Otaku #4, mais le film est bien plus qu’un long-métrage basé sur l’univers d’Haruhi. Ce film, c’est la cerise sur le gâteau, la petite chose permettant à toute une oeuvre de devenir réellement un chef d’oeuvre. Le genre d’anime qui nous prend et nous secoue de partout, nous faisant alors ressentir plein de choses (oulah).

C’est un film définitivement à part, qui est l’un des derniers chefs d’oeuvres de Kyoto Animation avant sa chute de qualité… Mais c’est un autre débat et le film reste sublime, à voir absolument en HD et surtout, SURTOUT, après un visionnage de l’anime !

Synopsis : Cette histoire se passe un mois après le festival culturel. Alors que Kyon va en cours, ce matin du 18 décembre, Haruhi a disparu, et personne ne semble se souvenir d’elle, à part lui-même. Où est donc passée Haruhi ? Pourquoi personne, pas même les membres de la Brigade SOS, ne se souvient-il d’elle ?”

(Source : Animeka/Par Shurei – Diffusé par ADN )

Gurren Lagann
Voilà le chef d’oeuvre du mois. Attention, car si nous rentrions avec Haruhi dans le cercle fermé des chefs d’oeuvres de japanimation, là nous entrons dans un club encore plus fermé: celui des anime parfaits.

Oui, je n’ai pas peur de le dire. Gurren Lagann est un anime parfait et ce n’est pas pour rien. Ses personnages sont génialement conçus, son histoire parfaitement maitrisée et réfléchie de bout en bout. Il suffit de lui ajouter son animation spectaculaire et une OST grandiose, et nous obtenons là un anime sans pareil. Entremêlant mécha et grandes notions humaines, cet anime est à regarder sans même se poser la question !

Synopsis : Les Ganmen sont des méchas contrôlés par des humanoïdes qui tentent d’exterminer la race humaine. Ne pouvant rivaliser, certains humains ont créé, il y a des centaines d’années, des villages souterrains n’ayant aucun contact avec la surface. Simon vit dans un de ces villages sans cesse menacés par des séismes et dont la population a oublié avec le temps l’existence des Ganmen. Chaque jour, Simon doit creuser pour que le territoire du village s’étende. Lors de son travail, il découvre ce qui semble être un petit robot. Alors qu’il s’apprête à l’annoncer à son ami Kamina, un Ganmen venant de la surface débarque dans le village. Une jeune fille du nom de Yoko fait son apparition au même moment et tente d’abattre le monstre. Afin de protéger les siens, Simon utilise avec Yoko et Kamina le mécha qu’il a trouvé pour détruire le monstre et remonter à la surface. C’est à partir de ce moment-là que ce trio assez loufoque deviendra l’ultime rempart de la race humaine et lancera la contre-attaque contre les Ganmen… »

(Source : Animeka/Par Syaoran – Licencié par Beez )

Publicités

4 réflexions sur “Point Otaku #6 – Année culte

  1. Il y a juste un micro morceau de phrase qui me derange sur ce que tu as dit …. NON PAS DE SAO 2 NAAAANNN. Hum, la madame mirma qui est en moi sent qu’ils vont VIOLER une pauvre licence qui est Pour moi qui en est TRES bonne. Sinon j’aime toujours autant lire tes point otaku

    J'aime

    • Je serais bien intéressé de lire le roman, histoire de voir si c’est la licence qui est nul ou vraiment l’adaptation anime. Mais personnellement je n’ai vraiment pas aimé SAO et quand je vois l’engouement autour de cet anime, je me demande sérieusement si je ne ferais pas un jour une critique pour démontrer à quel point cet anime est – selon moi certes – entièrement merdique.
      Et je te remercie du compliment ça me fait très plaisir ! Et sache que je vais prochainement remanier le Point Otaku mais tu devrais sûrement apprécier plus encore !

      J'aime

      • Je pense que les épisodes de 1 à 12 sont très bien mais les épisodes de 13 à 24 je te suis tout a fait avec toi. Et je pense que je ne suis pas assez expérimenté dans les mangas/animes pour vraiment faire la comparaison entre un bon et un TRÈS mauvais.

        J'aime

        • Bah disons simplement que la première partie a une narration assez mauvaise, l’aspect MMORPG étant lui aussi plutôt mal représenté (surtout comparé à Log Horizon qui est exactement dans la même idée). La seconde est du n’importe nawak, tout en vendant de stupides valeurs shonen à tout va, abandonnant ainsi l’intérêt de cet anime à la facilité…

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s