Point Otaku #4 – La sélection du chef

Nous voici donc au mois de Novembre. Charmant mois n’est-ce pas? Mais ce mois m’est spécial puisque c’est dans celui-ci que je fête chaque année un automne supplémentaire s’ajoutant à ma vie humaine. Et c’est pour cette raison que j’ai sélectionné trois animés qui me tiennent particulièrement à cœur. Certes, leurs noms seront certainement connus pour un bon nombre d’entre vous, mais j’estime qu’il est important de les nommer pour ceux qui n’en ont pas connaissance.

Ces animés, je dirais qu’ils ont en commun d’être parfait, ou au moins presque. Certains ne seront certainement pas d’accord avec mes choix mais je peux au moins garantir que les trois animés qui vont suivre sont trois chefs d’œuvre de ces dernières années.

The Melancholy of Haruhi Suzumiya

Cet animé, c’est un sacré ovni dans l’univers fabuleux des tranche de vie. Bon j’exagère peut-être légèrement la vérité mais il faut avouer que ce n’est pas un animé commun pour tous. Totalement fun, avec une héroïne totalement barge qui est suivie par des personnages secondaires acceptant ses délires comme normalité. Sauf un. Kyon, qui est un splendide personnage de non-personnage. Pour le caractériser, je dirais qu’il est l’archétype même du personnage sans histoire. Mais il restera pourtant au centre même de l’histoire puisque son rôle sera important auprès d’Haruhi.

Sinon, je vous conseille grandement de bien ouvrir votre esprit pour regarder cet animé car il nous prend assez en contrepied concernant la logique même.

Synopsis:

Haruhi Suzumiya est une fille plutôt étrange, elle n’a qu’un seul but dans la vie : rencontrer des personnes de type paranormal, que ce soit des aliens, des voyageurs du temps, des exilés de l’espace… L’étrange l’attire et elle n’aime pas trop se mêler aux gens normaux. Kyon, lui, est un jeune lycéen devenu terre à terre après avoir réalisé que tous ces phénomènes paranormaux n’existent pas. Ce dernier va se retrouver finalement dans la même classe que Haruhi et il deviendra très vite, malgré lui, son acolyte dans toutes ses fantaisies. Fort heureusement, Haruhi arrivera à embrigader d’autres personnes afin de créer une organisation aux objectifs bien étranges : la Brigade SOS.

(Source: Animéka/Par pedro7 – Diffusé par ADN )

Angel Beats

Ce qui est formidable dans Angel Beats, encore plus que sa magnifique histoire ou son OST grandiose, ce sont ses personnages. Angel Beats est pour moi l’un des meilleurs animés en terme de personnage. Tout le contraire d’Oreimo par ailleurs. Alors que ce dernier utilisait à tord et à travers de multiples personnages sans réels intérêts, Angel Beats nous charme habilement avec une multitude de personnages. Chacun possède sa petite personnalité, apportant une ambiance toute particulière à l’animé. Et évidemment les personnages principaux sont tout simplement exceptionnels.

Usant de l’humour et de son scénario pas moins sérieux, Angel Beats est réellement l’un des meilleurs tranche de vie de ces dernières années.

Synopsis:

Amnésique, Yuzuru se réveille dans un lieu qui lui est inconnu. À peine conscient, une jeune fille nommée Yuri lui annonce de but en blanc qu’il est mort et qu’il se trouve dans l’au-delà. Cette dernière se présente comme le chef d’un groupe d’opposants tentant de défier les dieux par les armes afin de se venger des souffrances qu’ils ont endurées dans leur vie antérieure. Bien que sceptique au premier abord, Yuzuru découvrira qu’il ne peut mourir dans ce nouveau monde et que le conflit virulent confrontant l’équipe de Yuri à un ange est bel et bien réel. En quête de ses souvenirs, il s’engagera alors dans cette bataille qui paraît sans fin.

(Source: Animéka/Par Syaoran – Licencié par BlackBox )

Clannad

Clannad. Ce nom doit certainement vous évoquez beaucoup de choses. Enfin pour ceux qui l’ont déjà vu. Alors cet animé c’est tout simplement l’un des meilleurs tranche de vie qui existe. Que ce soit les personnages qui sont tous fabuleux et surtout rafraîchissant, réfléchi et sérieux dans leur psychologie et leur caractère. Que ce soit son OST splendide. Si Clannad est aussi grandiose, c’est bien grâce a son scénario. Son scénario raconte une histoire aussi belle que dure. Mais ce qui rend cette histoire aussi dure, c’est bel et bien son réalisme. Rarement un tranche de vie aura si être aussi criant de réalité et d’humanité. Je ne dirais rien de plus, vous verrez bien par vous-même ce que je veux dire. Et il faut aussi dire que ce scénario contient une magnifique petite histoire parallèle métaphorique très bien utilisée tout au long du scénario.

Bref, Clannad est un des plus grands tranche de vie voire même l’un des plus grands animes existant. Donc foncez.

Synopsis : Clannad présente la vie d’un jeune lycéen, Tomoya Okazaki, qui s’avère être un recalé, également vu par les autres comme un délinquant. Plutôt lassé de sa vie, ses journées s’avèrent être trop monotones, rien qui ne relève le défi de l’intéresser. Il espère donc voir sa vie changer un jour, et fait ainsi la rencontre de Nagisa Furukawa, étudiante dans le même lycée que lui, et qui semble plus mystérieuse qu’elle ne paraît. Ce dernier commence à faire des rêves étranges, peut-être liés à cette rencontre, et ne cesse de rencontrer une à une des filles ayant chacune des personnalités particulières. C’est ainsi que la vie de Tomoya sera bouleversée comme il ne l’aurait jamais imaginé !

(Source: Animéka/ Par [HnY] Sai – Non licencié en France)

Publicités

2 réflexions sur “Point Otaku #4 – La sélection du chef

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s