Iron Man 3 – Un air de Batman sauce Battlefield

Nous retrouvons donc notre cher Iron Man dans un troisième opus, le premier film Marvel a enclenché le « second cycle » après Avengers. Et comme tout troisième opus d’une saga, celui-ci est très probablement celui de la maturité. Alors, remplit-il ce rôle correctement ? La réponse est oui, un très grand oui ! Et autant dire que le changement de réalisateur, Jon Favreau passant le témoin à Shane Black, se fait largement ressentir dans le film. Plus profond, avec plus d’âme et un charisme nouveau, le réalisateur (aussi scénariste avec Drew Pearce) a su mettre un renouveau dans la saga…

Tony Stark: plus humain que jamais

L’homme à l’armure d’acier dans ce troisième opus se retrouve ironiquement être le plus humain des Stark que nous avons pu croiser. Alors que sa personnalité est établie dans le premier, assez transparente dans le second et logiquement légèrement en retrait dans Avengers, elle éclate dans le troisième pour notre plus grand plaisir ! Mêlant son égo à l’humour du film (qui est assez drôle en passant) à l’humanité de personnage, Stark n’a jamais paru aussi humain. Ses angoisses naissantes suite au combat final dans Avengers nous rappelleront à quel point notre héros peut être faible. Normal après avoir combattu des aliens au côté d’un dieu et d’un monstre non ?

Il est aussi assez sympathique de voir que dans cet opus, il a été décidé de mettre un peu plus en avant la tendresse que Tony peut éprouver pour ses machines. Un Jarvis plus amicale, le caractère de Stark intégré au sein de ses créations et le « Débile » plus mignon que jamais, voilà un créateur qui aime ce qu’il fait et c’est plus que crédible!

iron_man_3_tony_stark_robert_downey_jr

Redécouverte du couple Tony-Pepper

L’un des gros problèmes dans les deux premiers Iron Man, c’était la superficialité de a relation Tony-Pepper. Bien heureusement, cela change dans ce troisième opus ! Traitée avec plus de sérieux, leur relation n’évolue pas vraiment, il serait plus correct de dire qu’elle fait réellement partie de l’histoire. C’est fini la Pepper qui ne fera que stressée et de s’inquiéter quand Tony sera en mission, à pleurnicher tentant en vain d’apporter son intérêt au film (n’est-ce pas Iron Man 2 ?).

Le fait est donc que la Belle du héros prend un réel intérêt dans l’opus, aussi bien aux yeux du spectateur que dans le scénario. De là à la faire devenir un véritable personnage majeur? Il n’y a qu’un pas…

iron_man_et_pepper_potts

Le plus spectaculaire de tous…

Et vais-je donc en dire que c’est un film à la Michael Bay où on cherche à nous en mettre plein la vue ? Je n’irais pas jusque là… Certes, le film est très impressionnant avec les explosions par milliers mais elles ne sont pas là juste pour faire beau. Donc on nous en met certes plein la gueule, mais c’est aussi parce que ce cher Iron Man va s’en prendre plein la gueule ! Et le voir se battre dans chaque scène d’action (toutes très impressionnantes, avec en apothéose le combat final) nous fera encore plus plaisir !

Les quelques fonctionnalités que le génie aura également ajoutées entre-temps à ses armures donneront une dynamique toute nouvelle aux combats, plus mouvementés que jamais. Mais il faut savoir aussi que Tony lui-même peut faire mal, très mal…

IRON MAN 3

Travail sérieux mon cher Tony !

Au final, cet opus est donc un bon (voire très bon) film. Je dirais qu’il est surement le meilleur des trois, car plus mature que le premier et évidemment bien supérieur au second. Le contraste n’est qu’accentué lorsqu’on voit Iron Man 2 deux jours avant la sortie.

robert_downey_jr._in_iron_man_3_1280x800_wide_wallpapers.net

Déjà plus original dans le grand méchant, et il est très agréable d’assister à un véritable méchant, plutôt charismatique, mais surtout qui ne joue pas à avoir l’armure la plus grosse.

On pouvait auparavant reprocher aux films Marvel d’être un peu trop « enfantin » et surtout en comparaison aux trois magnifiques Batman réalisés par Nolan pour DC. Iron Man 3 sera là pour taper en plein dans cette idée, proposant un film très abouti autant dans le plan de l’action, très spectaculaire, que le plan psychologique du héros. Notre héros d’acier se reconstruira un mental afin de vaincre ses vieux démons, nous faisant regarder par la suite le personnage sous un regard nouveau, bien plus profond.

Aller dire que ce film est légèrement inspiré de Batman The Dark Night Rise ? Je n’irais pas jusque là mais il est vrai que le film est ressemblant dans certains points, ce qui n’est pas là pour nous déplaire !

Et cet opus prouve définitivement que ce n’est pas l’armure qui fait le héros, mais l’homme à l’intérieur…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s